CE35 - Maladies infectieuses et environnement

Décrypter les mécanismes de propagation des résistances aux carbapénèmes en étudiant les facteurs impliqués dans la dynamique de transfert de plasmides conjugatifs – DeCa-P

Résumé de soumission

Ces dernières années, l'émergence mondiale de bactéries multirésistantes est devenue un problème de santé publique majeur et une priorité pour la recherche en microbiologie. Les déterminants de la résistance sont principalement portés par des plasmides conjugatif dont le transfert d'une cellule bactérienne à une autre est responsable d’environ 80 % de l’acquisition de résistances par les bactéries. Étudier les processus de conjugaison d’un point de vue fondamental reste donc nécessaire pour trouver de nouvelles solutions de lutte contre la dissémination de la résistance aux antimicrobiens et prévenir l'émergence de nouvelles bactéries multirésistantes. Le projet DeCa-P se focalise sur la compréhension de la dissémination de la résistance bactérienne en étudiant le mécanisme de transfert du plasmide conjugatif pOXA-48a. Ce plasmide produit une carbapénémase de la famille OXA, qui est à l'origine de la dissémination de la résistance aux carbapénèmes parmi les Enterobacteriaceae en raison de son efficace transfert de cellule à cellule. Malgré son incidence croissante et les études épidémiologique le concernant, le plasmide pOXA-48a mais aussi les plasmides IncL/M apparentés sont très peu caractérisés.
Le premier objectif du projet DeCa-P est d'identifier et de caractériser les déterminants moléculaires qui maintiennent le plasmide pOXA-48a et conduisent à sa dissémination. Le second objectif vise à déterminer la dynamique de la propagation du pOXA-48a à l’échelle du plasmide in vitro et à évaluer l'influence de stress environnemental tel que le traitement antibiotique sur la dynamique de transfert du pOXA-48a.
Ce projet comprend des approches multidisciplinaires pour identifier les déterminants génétiques de la transmission de la résistance aux antimicrobiens, comprendre sa dynamique et son lien avec les facteurs environnementaux, et modéliser les paramètres d'émergence de cette résistance.

Coordination du projet

Sarah Bigot (Microbiologie Moléculaire et Biochimie Structurale)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

PHAR2 - INSERM U1070 PHARMACOLOGIE DES ANTI-INFECTIEUX ET RESISTANCE
MMSB Microbiologie Moléculaire et Biochimie Structurale
MAP MICROBIOLOGIE, ADAPTATION ET PATHOGENIE

Aide de l'ANR 485 448 euros
Début et durée du projet scientifique : mai 2023 - 42 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter