RA-SIOMRI - Recherche Action - Solutions Innovantes et Opérationnelles dans le domaine de la Maîtrise des Risques Industriels au sein d’un environnement urbain et dense

Logistique Inverse Appliquée à l’optimisation et à la valorisation du Démantèlement de sites suite à des catastrophes industrielles en milieu urbain – LIAD

Résumé de soumission

Dans ce projet interdisciplinaire, nous nous intéressons au démantèlement et au nettoyage des sites suite à un évènement catastrophique en milieu urbain dense. Ceci relève de la logistique inverse et aborde trois processus : le triage, le traitement/réutilisation et l’élimination de résidus, que sont les matériaux de construction des ouvrages affectés par les évènements (déchets post-crise). La logistique inverse a notamment connu un essor dans le milieu industriel, entre autres, pour le démantèlement de voitures, d’électroménagers, de téléphones portables, d’avions, et la réparation/ recyclage pour donner une nouvelle vie à des produits courants comme le papier, le verre ou encore les vêtements. Cependant, dans une situation post-catastrophe en milieu urbain et dense, les objectifs, les contraintes et les indicateurs d’évaluation de la logistique inverse « industrielle » ne sont pas adaptés. Le projet LIAD se concentre donc sur l’évolution des modèles et des méthodes existants pour la logistique inverse afin de traiter des aspects spécifiques aux crises majeures en milieu urbain. Ces aspects couvrent les particularités de flux physiques inversés dans ce contexte, de nouvelles contraintes opérationnelles et des objectifs multiples qui sont conflictuels dans plusieurs cas. De plus, une attention particulière sera donnée aux résidus pouvant être valorisés. Par exemple, des éléments de structure en béton ou géomatériaux (moellons, pierre de taille,…) peuvent être concassés et réutilisés pour la fabrication de béton recyclé, en évitant les débris de plâtre ou pour de remblais, et la terre des constructions en terre peut être ré-employée. Enfin, il est pertinent de souligner que chaque site est unique et que les modèles et les méthodes seront flexibilisés afin d’intégrer facilement une typologie des résidus, des nouvelles contraintes et des objectifs spécifiques au contexte de crise.

Coordinateur du projet

Madame Andréa Cynthia DUHAMEL (LABORATOIRE D'INFORMATIQUE, DE TRAITEMENT DE L'INFORMATION ET DES SYSTÈMES - EA 4108)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

LITIS LABORATOIRE D'INFORMATIQUE, DE TRAITEMENT DE L'INFORMATION ET DES SYSTÈMES - EA 4108
LOMC LABORATOIRE ONDES ET MILIEUX COMPLEXES

Aide de l'ANR 184 071 euros
Début et durée du projet scientifique : août 2021 - 24 Mois

Liens utiles

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter