Ecophyto Maturation - Ecophyto Maturation

Gérer Drosophila SuzuKII grâce aux Insectes Super Stériles : Maturation et Efficacité – SuzuKIISS.ME

Résumé de soumission

Les producteurs de fraise, cerise et framboise manquent de solutions pour contrôler le ravageur envahissant Drosophila suzukii (DS). Nous développerons la technique de l'insecte stérile (TIS) contre DS, une solution qui a montré son efficacité sur de nombreux autres insectes hors de France. Elle bloque la reproduction des femelles sauvages via leur accouplement avec des males stériles de la même espèce. Ceux-ci sont élevés en masse, stérilisé puis régulièrement lâchés sur site. Les femelles qui s'accouplent avec ces males produisent des œufs non viables, réduisant la population au fil du temps. La TIS sur DS sera déployée dans des environnements semi-fermés tels que serres et filets.
Les bases de la TIS sur DS sont prêtes, la positionnant à un TRL de 4. Elevage et stérilisation des pupes à petite échelle sont maîtrisés; une lignée génétique très efficace au laboratoire a été sélectionnée par le porteur du projet.
Ce projet avancera la technologie à un TRL 7 grâce à: (1) la mise à l'échelle et l'optimisation des étapes opérationnelles (capacité de production, manutention, conditionnement, transport, stérilisation adulte); pour (2) évaluer les paramètres d'efficacité en conditions opérationnelles; en tenant compte (3) de l'intégration et des conséquences de la TIS sur les pratiques agricoles et l’environnement; et permettre (4) de proposer des scénarios organisationnels et mettre en œuvre la TIS au niveau territorial grâce à l’engagements des parties prenantes.

Nous combinerons prototypage, essais de terrain, surveillance in situ, investigations en laboratoire et études socio-économiques. Au laboratoire nous augmenterons la qualité des males et l'efficacité des procédés. En augmentant l'échelle des tests - de serres expérimentales à de vraies fermes commerciales - nous identifierons les défis et les impacts pratiques. Une approche socio-économique dévoilera comment déployer la TIS sur DS pour dans 3 contextes de production différents.

Les producteurs de fraises, framboises et cerises sont les futurs utilisateurs et les principales parties prenantes. Nous visons les cultures cultivées sous serre ou protégées par des filets ; mais le contrôle en plein champ libre n'est recherché à ce stade. Ce projet est porté par l'ambition de créer une entité commerciale pour les services de TIS sur DS (production, lachés, suivi). Les essais opérationnels permettront d'évaluer les coûts-bénefices en vue d'un déploiement à grande échelle.

La TIS est une alternative aux insecticides chimiques. Faute de solutions durables, la lutte contre DS repose principalement sur des molécules soumises à des autorisations temporaires, et le tri manuel et coûteux des fruits infestés.
Pour etre efficace, la TIS doit participer à un programme de lutte intégrée (IPM). Cela nécéssite des changements par les agriculteurs, dont le suivi de l’abondance de DS et l'adaptation des lachés à celle-ci. L'appui technique aux producteurs et leur éducation est donc essentielle.
La durabilité de la solution reposera sur la participation active et la coordination régionale des utilisateurs et des parties prenantes. A cet effet, nous élaborerons des scénarios organisationnels répondant à leurs contraintes.
L’adoption durable de la SIT grâce à la participation des parties prenantes aura des effets positifs sur l’environnement, la santé et la société. La TIS participe à la transition agroécologique et à une relation renouvelée entre producteurs et ravageurs.

Ce consortium transdisciplinaire mêle écologie, mathématiques et socio-économie. Tous les partenaires sont impliqués dans des projets de TIS, souvent sur DS et ont déjà travaillé ensemble. INRAE coordonne le projet, en étroite collaboration avec le partenaire économique CTIFL, avec pour but commun de développer une solution commerciale. De par son rôle en France, ce groupe est parfaitement placés pour diffuser les résultats du projet à différents publics, dont les acteurs de la chaîne de valeur.

Coordination du projet

Simon Fellous (Centre de Biologie pour la Gestion des Populations)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

UNIVERSITE COTE D'AZUR - GREDEG UNIVERSITE COTE D'AZUR - Groupe de Recherche en Droit, Economie et Gestion
ECOBIO ECOSYSTEMES, BIODIVERSITE, EVOLUTION
SADAPT Sciences pour l'Action et le Développement : Activités, Produits, Territoires
INRAE PACA - ISA Institut National de Recherche pour l'Agriculture, l'Alimentation et l'Environnement - Centre de Recherche INRAE PACA - Institut Sophia Agrobiotech
CBGP Centre de Biologie pour la Gestion des Populations
CTIFL Centre technique interprofessionnel des Fruits et Légumes

Aide de l'ANR 449 905 euros
Début et durée du projet scientifique : janvier 2022 - 36 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter