CE02 - Terre vivante

Amélioration du procédé d'innoculation microbienne sur la base de la théorie des niches écologiques - de la théorie à la pratique – IMMINENT

Résumé de soumission

L'inoculation de bactéries bénéfiques peut améliorer la durabilité des systèmes agricoles en termes de production agricole et d’aménités environnementales. Cependant, la faible survie de ces inocula limite souvent leur efficacité, ce qui contribue à la faible répétabilité des résultats obtenus avec les inoculants microbiens au champ. Ceci est un frein majeur au développement de ce secteur économique. Alors que l’influence des variables physico-chimiques du sol pour cette survie a été assez largement analysée, le rôle des interactions inoculum-microbiote du sol comme déterminant de la survie et de l’efficacité des inoculants a été peu étudié. IMMINENT s'appuiera sur nos récents résultats montrant qu’un événement d'inoculation réduit le chevauchement entre les niches de la communauté et de l'inoculum, avec l’hypothèse principale que des inoculations répétées peuvent être une solution pour une utilisation réussie des inoculants microbiens en agriculture. Intégrant les ressources de 4 équipes académiques et 2 entreprises ayant des compétences en écologie microbienne, sciences du sol, agronomie et analyse et utilisation des inocula en agriculture, IMMINENT (i) élucidera les mécanismes déterminant le succès d'inoculations uniques et récurrentes, (ii) évaluera différents scénarios d'inoculation basés sur la théorie de la niche écologique; et (iii) développera un nouveau type d’inoculants et de nouvelles stratégies d'inoculation pour atténuer les émissions de gaz à effet de serre par les agro-écosystèmes et améliorer la production végétale. IMMINENT développera aussi une gamme d’activités pour transférer les connaissances acquises vers le secteur, notamment les producteurs et distributeurs d’inoculants microbiens. IMMINENT contribuera ainsi lever un frein important au développement du secteur de la production et de la distribution des inoculants microbiens en agriculture, permettant ainsi de renforcer la durabilité des agroécosystèmes dans un contexte où sécurité alimentaire doit rimer avec atténuation du changement climatique.

Coordination du projet

Xavier LE ROUX (Ecologie microbienne)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

LEM Ecologie microbienne
AGROECO. AGROECOLOGIE - UMR 1347
GREENCELL
Université de Groeningen / Faculty of Science and Engineering
IPREM INSTITUT DES SCIENCES ANALYTIQUES ET DE PHYSICO-CHIMIE POUR L'ENVIRONNEMENT ET LES MATERIAUX
EURALIS / Euralis Céréales

Aide de l'ANR 501 934 euros
Début et durée du projet scientifique : février 2021 - 48 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter