LabCom - Vague1 - Laboratoires communs organismes de recherche publics – PME/ETI - Vague 1

Laboratoire des Semi-conducteurs Photoactifs Robustes Imprimables pour les Nouvelles Technologies – SPRINT

Résumé de soumission

Le laboratoire commun SPRINT (Semi-conducteurs Photoactifs Robustes Imprimables pour les Nouvelles Technologies) a pour objectif de concevoir des semi-conducteurs organiques performants à hautes puretés, pour répondre aux besoins des industriels français et européens dans le domaine des photo-détecteurs organiques (OPD) et des cellules photovoltaïques organiques (OPV). Le laboratoire SPRINT rassemblera d'une part l’équipe d’Électronique Organique (http://oembordeaux.cnrs.fr) du laboratoire d’Intégration du Matériau aux Systèmes (IMS, CNRS UMR 5218) de l'Université de Bordeaux et d'autre part la société PCAS (www.pcas.com). Ces deux partenaires ont une excellente complémentarité car l'IMS est spécialisé dans la conception, la fabrication, la caractérisation avancée des composants et l'étude des mécanismes de défaillances des composants optoélectroniques et PCAS est un industriel de taille intermédiaire français spécialisé dans le développement et l’industrialisation de molécules et polymères complexes, notamment pour les marchés de la micro-électronique et de l’électronique organique. La complémentarité des partenaires permet de maitriser l’ensemble du cycle de développement de ces matériaux pour leur industrialisation. La mise en place du laboratoire commun SPRINT permettra, par boucle de contre-réaction, un co-développement dynamique de matériaux semiconducteurs robustes (répétables et à pureté maitrisée), à l’état de l’art, en OPD et OPV, tout en conservant une complexité acceptable, i.e. un coût de production minimal. Un focus particulier sera mené sur la compréhension du rôle des impuretés de synthèse sur les performances des composants solaires et photodetecteurs et sur leur fiabilité. Ainsi, SPRINT a l’ambition de définir les seuils de pureté nécessaires à l’industrialisation à grande échelle des semiconducteurs organiques pour les marchés des cellules solaires organiques et des photodetecteurs organiques.

Coordinateur du projet

Monsieur Guillaume WANTZ (LABORATOIRE D'INTEGRATION DU MATERIAU AU SYSTEME)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

IMS LABORATOIRE D'INTEGRATION DU MATERIAU AU SYSTEME

Aide de l'ANR 350 000 euros
Début et durée du projet scientifique : décembre 2019 - 54 Mois

Liens utiles

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter