CE26 - Innovation, travail

Interventions sur l’embryon humain : approche psychosociale comparative Brésil | France – INTEMBRYO

Résumé de soumission

L'embryon humain est actuellement au centre de préoccupations scientifiques, sociales, politiques et éthiques. Sa manipulation est une question controversée au Brésil et en France. Elle met en évidence le rôle des processus socio-culturels et symboliques de l'innovation médicale. L’évolution des connaissances scientifiques et des pratiques relatives à l’édition embryonnaire fait partie des préoccupations de la vie sociale, tant au niveau national qu’international. Toutefois, elle pose actuellement de nombreux problèmes dans les sphères familiale, scientifique, sociale, politique, juridique et éthique. C’est un sujet de tension et de polémique, objet de conflits entre différents systèmes de représentations sociales et de pratiques scientifiques. Elle constitue un objet pertinent pour étudier la mobilisation et la circularité de différentes formes de connaissances. La théorie des représentations sociales fournit un cadre utile pour une approche globale de la connaissance sociale en étudiant les modes de pensée des individus et des groupes en relation avec leurs appartenances socioculturelles. Sur cette base, nous étudierons, comparativement, à l'aide de méthodologies mixtes, la construction sociale de l'édition embryonnaire dans ces deux contextes culturels.
INTEMBRYO vise à analyser le rôle des « lieux » de production et d'actualisation des représentations sociales de cet objet et l'impact de ces connaissances sur les pratiques sociales. Sur le plan théorique, la question sera de clarifier la « circularité » des connaissances scientifiques et sociales et les conditions de leur réactualisation. Soutenu par une démarche multi-méthodes qui combine des procédures qualitatives et quasi-expérimentales, le programme de recherche sera composé de cinq opérations complémentaires: (1) revue de la littérature, afin d'identifier les débats scientifiques et les controverses concernant l'édition d’embryons ; (2) analyses des médias de masse, dans le but d’enquêter sur la sociogenèse de controverses sur cette question en appréhendant les principales dimensions thématiques du débat public; (3) analyses des réseaux sociaux visant à comprendre la réaction publique spontanée sur l’édition d'embryons dans les cyberespaces français et brésiliens; (4) analyses de groupes de discussion, afin d’étudier les représentations et la construction d’attitudes face aux interventions de montage des embryons dans des situations fictives socialement normées; (5) études quasi-expérimentales visant à analyser les processus sociocognitifs impliqués dans la formation d'attitudes face à la modification d'embryons humains dans plusieurs conditions normatives. Toutes les opérations seront réalisées conformément aux principes de bioéthique de la recherche avec des êtres humains.
Le LPS-AMU (France) et le LABINT-UFPE (Brésil) collaborent depuis plusieurs années dans le domaine des représentations sociales et de la psychologie sociale en utilisant des stratégies de recherche pluri-méthodologiques. La participation du GREPS-LYON 2 renforce les compétences pour l'étude des représentations sociales et des dynamiques de communication sur un sujet si actuel et controversé. La collaboration de ces équipes permet de développer ce projet au sein d’un réseau académique international (Serge Moscovici Global Network, Chaire franco-brésilienne Serge Moscovici) et peut apporter un travail original pour saisir le sens social des innovations scientifiques dans le champ des biotechnologies. Il permettra la compréhension fine de l'acceptation ou des résistances publiques face à l'intervention pour l'édition d'embryons. La participation d’ADES-AMU permettra de considérer les enjeux éthiques et sociétaux des biotechnologies embryonnaires. INTEMBRYO pourrait apporter une contribution originale dans plusieurs domaines scientifiques s’intéressant à la compréhension publique de l'innovation scientifique et à la prise en compte des implications sociales et bioéthiques de l'édition génétique.

Coordination du projet

Themistoklis APOSTOLIDIS (LABORATOIRE DE PSYCHOLOGIE SOCIALE)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

LPS LABORATOIRE DE PSYCHOLOGIE SOCIALE
GRePS GROUPE DE RECHERCHE EN PSYCHOLOGIE SOCIALE
ADES Anthropologie bio-culturelle, Droit, Ethique et Santé
UFPE Universidade Federal de Pernambuco / Laboratório de Interação Social Humana

Aide de l'ANR 125 421 euros
Début et durée du projet scientifique : novembre 2019 - 36 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter