CE12 - Génétique, génomique et ARN

Contrôle épigénétique de l’activité des transposons et l’empreinte génomique chez les graines hybrides – EpiHYBRIDS

Résumé de soumission

L’hybridation entre plantes de ploïdies différentes est souvent perturbée par des petits ARNs issus des transposons, qui effacent l’empreinte génomique parentale dans la graine. Ce phénomène, qui ressemble à la dysgénésie des hybrides de Drosophila, suggère que les plantes et les animaux utilisent des mécanismes similaires pour contrôler l'activité et la charge des transposons dans les génomes hybrides. EpiHYBRIDS vise à identifier l’origine et la fonction des petits ARNs responsables des problèmes d’hybridation chez Arabidopsis, en réalisant 1) une suppression des petits ARNs et 2) une épimutagénèse ciblée de loci porteurs d’empreintes dans différents types de cellules. Ce projet permettra d'élucider les bases épigénétiques des réponses au dosage génomique dans les graines, et fournira, sur un plan appliqué, des informations précieuses sur des caractères d’intérêt agronomique liés aux petits ARNs tels que l’hétérosis et l’apomixie.

Coordination du projet

Filipe Borges (Institut Jean-Pierre BOURGIN)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

IJPB Institut Jean-Pierre BOURGIN

Aide de l'ANR 329 229 euros
Début et durée du projet scientifique : janvier 2020 - 48 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter