CE05 - Une énergie durable, propre, sûre et efficace

FASTCURE2 COMPOSITE VESSEL – FASTCURE2

Fastcure 2

Développement d'une nouvelle résine epoxyde pour fabriquer un nouveau prepreg permettant la fabrication de réservoirs composites haute pression pour le stockage de l'hydrogène.

Augmenter la cadence de fabrication

L'augmentation de la cadence de fabrication des réservoirs composites pour le stockage gazeux de l'hydrogène va contribuer au déploiement de la filière hydrogène et à la réduction des couts. Pour cela le projet doit permettre de passer de 10 à 16 heures de cuisson du composite à moins de 5 heures (idéalement 1 heure). Le produit, sous forme de prepreg, permet également de réduire de moitié le temps d'enroulement filamentaire du composite par rapport à la voie humide.

1) Etablissement d'un cahier des charges prenant en compte des vitesses élevées de polymérisation à basse température, les contraintes pour fabriquer le prepreg et les contraintes pour fabriquer le réservoir tout en respectant les contraintes réglementaires/normatives européennes et internationales.
2) Mise au point de la formulation
3) Fabrication du prepreg
4) Fabrication des réservoirs
5) Test des réservoirs
6) Evaluation des gains

1) Réalisé
2) Réalisé, prévision actuelle de le durée de polymérisation : 4h45
3) en cours
4) A venir
5) A venir
6) A venir

Fabrication et commercialisation du prepreg par le partenaire industriel
Reduction du temps de polymérisation du composite des réservoirs H2 de 10h00-16h00 à moins de 5 heures

Un brevet en cours de dépôt (sept 2021)

Pour lutter contre le réchauffement climatique et la pollution des villes, les véhicules H2 à pile à combustible se développent. Le coût de ces véhicules propres, d’une autonomie de 500 km, ravitaillés en moins de 5 minutes en H2 à 700 bar, doit être diminué et les cadences de fabrication augmentées. C’est notamment le cas du réservoir de stockage de l’H2. Réalisé en matériaux composites épais à matrice thermodurcissable (généralement époxy), la durée de polymérisation doit être largement réduite.
Le projet propose de réduire ce temps d’un facteur 10 en développant des voies originales et innovantes pour concevoir des matrices type époxy en considérant des liquides ioniques comme réactifs. De plus, il a été démontré que diverses fonctionnalités et propriétés peuvent être introduites par ces derniers composés (feu, barrière). Les résines désignées seront utilisées dans une deuxième étape pour fabriquer des pré-imprégnés et des réservoirs afin de vérifier la pertinence des approches adoptées.

Coordinateur du projet

Monsieur Stéphane VILLALONGA (CEA Direction des Applications Militaires)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

IMP INGENIERIE DES MATERIAUX POLYMERES
CEA CEA Direction des Applications Militaires
VITECH COMPOSITES

Aide de l'ANR 434 320 euros
Début et durée du projet scientifique : décembre 2019 - 36 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter