Transformation to Sustainability - T2S

Transformations pour une durabilité des eaux souterraines : apprentissages communs des interactions homme-eau – T2GS

Transformations vers la durabilité des eaux souterraines : Apprentissages communs des initiatives sociétales

Des milliards de personnes dépendent des eaux souterraines pour leur existence quotidienne. Leur invisibilité les rend notoirement difficiles à gouverner, ce qui complique les efforts visant à éviter leur épuisement ou leur pollution. Il existe un besoin urgent d'idées créatives sur les moyens de gérer les tensions intrinsèques qui caractérisent la gouvernance des eaux souterraines : entre les intérêts individuels et collectifs et entre les gains à court terme et la durabilité à plus long terme.

L'étude comparative d'initiatives sociétales de personnes s'organisant autour des eaux souterraines dans des endroits où les pressions sur l'eau sont aiguës

Le projet s'est fixé pour objectif d'étudier de manière comparative les initiatives prometteuses de personnes qui s'organisent autour des eaux souterraines dans des endroits où la pression sur l'eau est forte (Inde, Algérie, Maroc, États-Unis, Chili, Pérou, Tanzanie). L'hypothèse du projet est qu'elles contiennent des idées créatives sur les façons de traiter les tensions intrinsèques qui caractérisent la gouvernance des eaux souterraines : entre les intérêts individuels et collectifs et entre les gains à court terme et la durabilité à plus long terme. Notre objectif était d'énoncer et d'évaluer normativement leur logique et leur fonctionnement en vue de tracer des motifs qui leur permettent de servir de modèles plus génériques pour les transformations vers la durabilité des eaux souterraines. Notre objectif global était de créer des collaborations mondiales de recherche-action afin de générer de nouvelles inspirations pour penser et traiter les interconnexions et les interdépendances entre les humains et les eaux souterraines.

La question de recherche générale du projet était la suivante : Qu'est-ce qui caractérise et explique les formes émergentes d'organisation ascendante autour de l'utilisation collective, de la protection et du partage des ressources en eau souterraine ? Nous avons répondu à cette question par l'étude systématique et la comparaison de 7 initiatives d'organisation sociétale autour des eaux souterraines. La partie du projet financée par l'ANR a étudié 2 initiatives en Algérie (vallée du M'Zab) et au Maroc (vallée du Drâa) et les a comparées aux 5 autres initiatives en Inde, au Pérou, en Tanzanie, aux Etats-Unis et au Zimbabwe. Les initiatives consistent en des innovations et bricolages technologiques ou institutionnels ou en des formes créatives de résistance à des formes extrêmes d'épuisement. En utilisant une approche anticoloniale et féministe, nous avons combiné une documentation ethnographique des pratiques en matière d'eau souterraine avec des connaissances hydrogéologiques et techniques pour évaluer et apprendre conjointement des connaissances, des technologies et des institutions qui caractérisent ces initiatives. Ce faisant, nous avons utilement déplacé le centre d'intérêt des efforts planifiés pour réguler et gouverner les eaux souterraines, des efforts gouvernementaux visant à contrôler les comportements individuels de pompage, vers l'identification des possibilités d'ancrer les transformations vers la durabilité dans l'action collective.

L'équipe française/ nord-africaine s'est concentrée sur les milieux oasiens en Algérie et au Maroc. En Algérie, l'équipe s'intéresse principalement au principe de circularité dans les oasis de la vallée du M'Zab. Au Maroc, l'équipe s'est concentré sur un chapelet de six oasis dans la partie supérieure de l'oued Drâa. A l'échelle du projet, sept initiatives d'organisation sociétale autour des eaux souterraines ont été documentées et sont disponibles sur le site web du projet (https://www.t2sgroundwater.org/narrative-reports). Cela a permis le partage et l'apprentissage commun de ces initiatives. Les leçons apprises ont été documentées dans une plateforme de ressources éducatives ouvertes (EOR) sur la gouvernance des eaux souterraines, qui est disponible sur le site web du projet. Cette plateforme est destinée aux chercheurs, étudiants et praticiens intéressés par le sujet. Elle a déjà été testée avec succès dans plusieurs universités (Universités de Montpellier, Amsterdam, Stockholm, Santa Cruz). Les initiatives sociétales étudiées en Algérie et au Maroc ont été documentées dans 3 articles scientifiques (Bekkadour et al., 2021 ; Ftouhi et al., 2021 ; Saidani et al., 2022). Ces initiatives ont été comparées aux initiatives sociétales dans les autres pays du projet dans 3 articles scientifiques (Hamamouche et al., 2022 ; Saidani et al., à venir ; Kuper et al., à venir). Sur la base de l'apprentissage conjoint de ces initiatives sociétales, deux articles scientifiques ont été rédigés. Le premier pour s'engager dans les débats actuels de la littérature sur la gouvernance des eaux souterraines (Zwarteveen et al., 2021). Le second présente les avancées méthodologiques en vue de tracer des modèles qui permettent aux initiatives sociétales de servir de modèles plus génériques pour les transformations vers la durabilité des eaux souterraines (Mayaux et al., à venir).

Le projet a permis de créer des collaborations de recherche-action à travers le monde pour repenser et traiter la gouvernance de l’eau souterraine à partir des initiatives sociétales. Documenter et évaluer les connaissances, les technologies et les institutions qui caractérisent les initiatives communautaires autour de l'eau souterraine constitue la base pour créer de nouvelles conversations et apprentissages sur les eaux souterraines. La documentation de ces initiatives a généré de nouvelles inspirations sur les interconnexions et les interdépendances entre les humains et les eaux souterraines, validant notre hypothèse de départ. Nous avons vu que cela aide aussi à créer une sensibilité au travail au quotidien qu'implique la restauration, le maintien, ou à l'amélioration des aquifères, et rappelle fortement comment une partie de la motivation pour s'engager dans un tel travail provient de l'attachement historique à des territoires et personnes.

Les résultats obtenus montrent des initiatives intéressantes pour prendre soin, partager ou recharger les aquifères, par exemple dans la vallée du M’Zab en Algérie avec son système de recharge et de partage de l’eau ou encore dans la vallée du Drâa où la communauté a mise en place une régulation des superficies agricoles irriguées. Cependant, l'eau est une ressource profondément contestée, dont la gouvernance est toujours imprégnée de politique. Des exemples de trajectoires non durables des systèmes agraires et de l'eau se trouvent partout et sont souvent analysées en tant que telles par les sociétés concernées, comme c’est le cas à Ravangoan en Inde. Cela signifie que les accords de gouvernance des eaux souterraines, même s'ils sont basés sur la communauté et caractérisés par le souci de l'aquifère et de l'autre, seront souvent négociés, nécessitant des compromis sous-optimaux qui peuvent ne pas satisfaire tout le monde.

Revues internationales à comité de lecture
1. Zwarteveen, M., Kuper, M., Olmos-Herrera, C., Dajani, M., Kemerink-Seyoum, J., Frances, C., ... & De Bont, C. (2021). Transformations to Groundwater Sustainability: from individuals and pumps to communities and aquifers. Current Opinion in Environmental Sustainability. www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1877343521000439
2. Leonardelli, I., Bossenbroek, L., Ftouhi, H., Kadiri, Z., Bhat, S., Kulkarni, S., ... & Kemerink-Seyoum, J. S. (2021). COVID-19 in rural India, Algeria and Morocco: a feminist analysis of small-scale farmers' and agricultural laborers' experiences and inventive practices. Frontiers in Human Dynamics, 3, 17. www.frontiersin.org/articles/10.3389/fhumd.2021.653979/full
3. Ftouhi, H., Saidan, M.A., Bossenbroek, L., Hamamouche, M.F, Kadiri, Z. (2021). Entre vulnérabilité et résilience?: le vécu de la pandémie de Covid-19 dans deux sociétés oasiennes du Maghreb. Cah. Agric. 30: 30. www.cahiersagricultures.fr/articles/cagri/fullhtml/2021/01/cagri210021/cagri210021.html
4. Bekaddour S., Ait-Mouheb N., Hartani T. (2021). Re-emergence of dry toilets and fecal nutrient reuse in M’zab cities. Journal of Water, Sanitation and Hygiene for Development, 11(6): 983-993.
5. Hamamouche MF, Faysse N, Kuper M, Lejars C, Errahj M, Kadiri Z, Ben Aissa N, Ben Mihoub A. (2022). Local development organisations in Saharan regions of North Africa: Expanding horizons. The Journal of International Development. DOI: 10.1002/jid.3675.
6. Saidani, A., Kuper, M., Hamamouche, M.F., Benmihoub, A. (2022). Reinventing the wheel: adapting a traditional circular irrigation system to ‘modern’ agricultural extension areas in the Algerian Sahara. Newmedit. agritrop.cirad.fr/601442/1/2022%20Saidani%20circularity%20New%20Medit.pdf
Ouvrages ou chapitres d’ouvrage
1. Kadiri, Z., Bekkar Y. 2021. Jeunes ruraux et entrepreneuriat, quelle articulation des politiques et dispositifs d’appui ? In : Les jeunes du Maroc, comprendre les dynamiques pour un nouveau contrat social. Eds: F. Ait Mous and Z. Kadiri.

Communications (conférence)
Sept communications dans des conférences internationales.

Coordination du projet

Marcel KUPER (Centre de Coopération Internationale en Recherche Agronomique pour Le Développement (CIRAD) - Département Environnement et Sociétes (ES))

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

University of Amsterdam, Faculty of Social and Behavioural Sciences
Stockholm University, Department of Human Geography
University of Sheffield, Department of Geography
UC Santa Cruz, Sociology Department
Society for Promoting Participative Eco-system management (SOPPECOM)
CIRAD-ES Centre de Coopération Internationale en Recherche Agronomique pour Le Développement (CIRAD) - Département Environnement et Sociétes (ES)

Aide de l'ANR 299 766 euros
Début et durée du projet scientifique : novembre 2018 - 36 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter