CE32 - Dynamique des écosystèmes et de leurs composants en vue de leur gestion durable

Rôle des retenues d’eau artificielles et naturelles dans le transfert et l’impact des pesticides dans les eaux de surface de la zone critique en milieu agricole – PESTIPOND

Résumé de soumission

Le rôle des retenues d’eau (collinaires, bassins d’orage, zones humides artificielles) dans le transfert de pesticides au sein des bassins versants agricoles reste largement méconnu, la majorité des processus impliqués dans la dissipation des pesticides n'ayant pas encore été élucidée. Ceci explique que cet aménagement du paysage soit sous-utilisé dans les stratégies de reconquête de la qualité de l’eau. En développant sur 3 sites expérimentaux, une approche hydro-biogéochimique de pointe combinée à une modélisation intégrative à différentes échelles, PESTIPOND vise à proposer de nouvelles lois, concepts et outils permettant de prédire l'impact cumulé de ces retenues dans la dissipation des pesticides au sein des agrosystèmes.
PESTIPOND est un projet de recherche collaboratif innovant de 48 mois associant 4 partenaires issus de 4 unités de recherche et 15 partenaires socio-économiques ayant des domaines d'expertise complémentaires. Le concept innovant de PESTIPOND est de caractériser, quantifier et conceptualiser les processus de transformation in situ des pesticides dans les retenues d’eau pour développer des outils prédictifs de l’impact cumulatif de ces retenues à différents niveaux d’organisation du paysage. Ces outils génériques pourront s'appliquer à tout agrosystème sur lequel une gestion agroécologique à l'échelle du bassin versant est recherchée par les agences environnementales, les coopératives locales ou les bureaux de conseil en ingénierie. PESTIPOND ciblera les processus contrôlant les capacités des retenues à dégrader les pesticides et contribuant ainsi à une réduction des masses transférées vers les hydrosystèmes à l’aval.
PESTIPOND est structuré en 3 tâches expérimentales interconnectées visant la caractérisation de la biogéochimie des pesticides dans les retenues d’eau et la prédiction de l’impact de ces retenues au sein d’agrosystèmes. Grâce à l'identification des paramètres clés de la dissipation des pesticides dans les retenues soumises aux cycles hydrologiques et biogéochimiques, mais aussi en permettant l’optimisation des services écosystémiques de dissipation de ces retenues pour une application ultérieure par les acteurs territoriaux, PESTIPOND s'inscrit dans le thème transversal B11-Axe 5 et Défi 1 (Axe B1-1), car il peut générer à la fois de nouvelles connaissances et un savoir-faire technologique indispensable pour comprendre et gérer la capacité de résilience des écosystèmes aquatiques face aux intrants anthropiques.
Les partenaires du projet ont un accès privilégié aux sites expérimentaux, implantés dans les bassins versants OZCAR et RZA dans 3 régions françaises aux contextes agro-climatiques contrastés, et d'excellentes plateformes analytiques et numériques. Une expertise solide et complémentaire du consortium couvrant tous les aspects du projet proposé limite les obstacles potentiels au succès du projet. La faisabilité du développement analytique associé aux processus in situ de transformation des pesticides a ainsi été validée dans des études préliminaires. De même le consortium a déjà proposé des approches prédictives en liant les différentes échelles de bassins versants. Une évaluation approfondie des risques a été effectuée sur toutes les étapes du projet, et des solutions alternatives expérimentales ou de modélisation ont été identifiées et décrites.
PESTIPOND aura un impact scientifique majeur, en apportant de nouveaux concepts et outils pour diagnostiquer et prédire le fonctionnement hydrobiogéochimique de ces retenues d’eau vis-à-vis des pesticides, transposables à d’autres contextes agro-écologiques. Les retombées technologiques seront également significatives en favorisant l’émergence d’approches optimisant les services écosystémiques de ces retenues, économiquement efficaces et socialement acceptables. D'un point de vue socio-économique, PESTIPOND facilitera l'émergence de scénarios de gestion territoriale des agrosystèmes, grâce à l'implication des 15 partenaires socio-économiques.

Coordinateur du projet

Monsieur Gwenaël Imfeld (Laboratoire d'Hydrologie et de Géochimie de Strasbourg)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

EPLEFPA - Etablissement Public Local d'Enseignement et de Formation Professionnelle Agricole- Les Sillons de Haute Alsace / Domaine viticole
DRAAF Grand Est - / Direction Régionale de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt Grand Est
DRAAF Occitanie - Direction Régionale de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt Occitanie / Direction Générale de la Performance économique et environnementale-Sous Direction Performance environnementale et valorisation des territoires
AESN - AGENCE DE L'EAU SEINE-NORMANDIE / Innovation
AEAG - Agence de l'Eau Adour-Garonne / Innovation
AFB - Agence Française pour la Biodiversité / Innovation
MAAF - Ministère de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt / Direction Générale de la Performance économique et environnementale-Sous Direction Performance environnementale et valorisation des territoires
AERM-Agence de l'Eau Rhin-Meuse / Gestion des produits phytosanitaire
CA32 - Chambre d'Agriculture du Gers / Direction de la recherche
GAGT - Groupement des Agriculteurs de la Gascogne Toulousaine / Recherche
CASCAP - Coopérative Agricole de Stockage de Céréales et d’Approvisionnement / Direction de la recherche
AQUI'Brie - Association de l'aquifère des calcaires de Champigny en Brie / Recherche
Aquatiris - Les Jardins d'Assainissement / R&D - Alsace
S.C.A. UNICOQUE - Le N° 1 Français des fruits à coques / Direction de la recherche
Entreprise Jean Voisin - Epuration végétalisée des eaux usées / Direction de la recherche
IRSTEA ETBX ENVIRONNEMENT TERRITOIRES ET INFRASTRUCTURES
HYCAR Hydrosystèmes Continentaux Anthropisés : Ressources, Risques, Restauration
Laboratoire d'Hydrologie et de Géochimie de Strasbourg
ECOLAB LABORATOIRE ECOLOGIE FONCTIONNELLE ET ENVIRONNEMENT

Aide de l'ANR 687 110 euros
Début et durée du projet scientifique : janvier 2019 - 48 Mois

Liens utiles

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter