CE26 - Innovation, Travail

Comportements Politiques et Contrôle Citoyen – POLIT-ECON

Comportements politiques et controle citoyen

Projet de recherche pluridisciplinaire sur les comportements, stratégies et motivations des parlementaires français dans l'ère de l'open data et sous le contrôle de la société civile

Enjeux et objectifs du projet

Ce projet sur les parlementaires français s'inscrit dans le contexte d'évolutions qui affectent le fonctionnement et la composition du Parlement : on peut notamment citer l'accès de plus en plus aisé à des données en open data sur l'activité des parlementaires, le rôle de contrôle accru de la société civile, et les obligations de transparence des intérêts et des activités des élus.<br />Le projet étude ces évolutions et la manière dont celles-ci révèlent les stratégies et motivations qui sont à l'oeuvre chez les parlementaires français.

Le projet est conduit par une équipe de chercheurs en économie, science politique et droit spécialistes du Parlement français. Les approches sont à la fois théoriques et empiriques et reposent sur des méthodes qualitatives, de la modélisation théorique et de l'économétrie.

L'essentiel des travaux sont encore en cours.

Le projet est encore en cours, et les perspectives de recherche s'affineront au cours des prochains mois.

1. François, A., & Navarro, J. (2019). Voters reward hard-working MPs: Empirical evidence from the French legislative elections. European Political Science Review, 11(4).
www.cambridge.org/core/journals/european-political-science-review/article/voters-reward-hardworking-mps-empirical-evidence-from-the-french-legislative-elections/0547F534A5355A42DE4FA5EE83E929AB
2. François, A., & Navarro, J. (2020). Voters reward hard-working MPs: Empirical evidence from the French legislative elections. Swiss Political Science Review, 26(1).
onlinelibrary.wiley.com/doi/full/10.1111/spsr.12390
3. François, A. & Phelippeau, E. (2018). Paraitre transparent ? Les usages des déclarations d’intérêt par les maires des grandes villes françaises, Revue Française d’Administration Publique, 2018/1(165). www.cairn.info/revue-francaise-d-administration-publique-2018-1-page-79.htm
4. Kerléo, J-F. (2020). La déclaration d’intérêts en a-t-elle un ? Jus Politicum blog.juspoliticum.com/2020/02/28/la-declaration-dinterets-en-a-t-elle-un-par-jean-francois-kerleo/

Ces dernières années en France, une succession de scandales politiques a fragilisé la confiance des citoyens envers leurs élites politiques. Aujourd'hui, 89% des électeurs pensent que les élus ne prêtent pas ou peu attention à leurs opinions et 77% considèrent les parlementaires corrompus. En réaction, de nouvelles législations et institutions furent instaurées pour établir des règles de conduite plus strictes pour les élus, prévenir les conflits d'intérêts et la corruption, et assurer la transparence des données. Cependant, il n'est pas certain que ces innovations puissent effectivement réaligner les comportements des élus aux attentes des électeurs. Ce projet aborde ces questions dans une perspective multidisciplinaire, d'abord en documentant les comportements et les motivations sous-jacentes des élus (intérêt général, extraction de rente), et ensuite en étudiant en quoi ces nouvelles règles et des citoyens mieux informés peuvent permettre un meilleur contrôle des élus.

Coordination du projet

Benjamin MONNERY (EconomiX)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

EconomiX

Aide de l'ANR 101 822 euros
Début et durée du projet scientifique : décembre 2018 - 36 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter