DS08 - Sociétés innovantes, intégrantes et adaptatives

Religiosités intensives, rigorismes et radicalités – RIGORAL

RIGORAL - Religiosités intensives, Rigorismes et Radicalités

Religiosités intensives, Rigorismes et Radicalités <br />Le projet porte à la fois sur le rigorisme religieux et sur la radicalisation. Nos compétences sont interdisciplinaires (sociologie, anthropologie audiovisuelle, sciences politiques, psychologie, langue arabe et islamologie).

Articulations entre intensités religieuses, rigorismes et (in)transigeantismes

L'originalité est d’interroger les types d’articulation entre intensités religieuses, rigorismes et (in)transigeantismes et ceci par l’analyse de parcours de vie, de modes de socialisation ainsi que de discours religieux et non religieux. Tout en refusant une interprétation particulariste et a fortiori pathologique des phénomènes, nous en restituerons les dynamiques collectives et individuelles, afin de distinguer des types spécifiques de parcours et de mettre en évidence les différences et les similitudes entre radicalisme et rigorisme.

La recherche se décompose en neuf tâches en forte interaction. Les quatre premières relèvent principalement de l’analyse sociologique. D’abord, deux enquêtes ethnographiques seront menées dans une association de prévention à la radicalisation et dans des lieux de culte «rigoristes«. Les éléments de parcours de vie d’une part et d’évaluation d’autre part, contribueront au travail définitionnel des notions de radicalisation et de rigorisme religieux. Un troisième volet analysera des témoignages écrits de parcours de rigorisme et de radicalisation et leurs sorties. Un quatrième volet portera sur le traitement des thématiques du rigorisme et de la radicalisation par les principaux médias musulmans, par les organisations musulmanes, ainsi que par les personnalités musulmanes invitées dans les médias généralistes. Deux tâches procèdent de l’analyse filmique, en articulation avec l’analyse sociologique et politiste. On montrera les liens entre les vidéos de propagande émanant d’organisations djihadistes (ou de leur relais) et les processus de radicalisation. Nous analyserons leurs grammaires et leurs effets en interrogeant les ressources religieuses et politiques qu’elles mobilisent. Deux tâches relèvent de l’analyse psychologique : comment la thématique religieuse s'insère-t-elle dans le parcours de jeunes personnes en difficultés ou d'extrémistes violents ? Quel rôle joue-t-elle dans les processus psychiques et le cheminement vers l'action violente ? On questionnera aussi l’image de soi du signalé et/ou radicalisé dans le but de définir les profils psychologiques des auteurs et de mettre en lumière les facteurs subjectifs expliquant les ressorts de l’attirance de certains individus pour un extrémisme violent lié à l’islam. Enfin, la dernière tâche sera centrée sur les enjeux spécifiques concernant les travailleurs sociaux : quelle est leur gestion de la « question religieuse » et comment la détection de la radicalisation questionne-t-elle leur identité professionnelle ?

à mi parcours : 2 articles plus un de vulgarisation, 3 séminaires, 8 ateliers internes.
L'essentiel des publications viendront en fin de parcours.

Développer des outils pratiques et théoriques pour penser distinctement radicalité et rigorisme.
Diffusion de cette connaissance
Un projet de recherche-action concernant prévention de la radicalité et sortie de prison (avec DISP) en démarrage.

à mi parcours
2 articles plus un de vulgarisation

Cette recherche porte sur le rigorisme religieux et sur la radicalisation. Nos compétences sont interdisciplinaires (sociologie, anthropologie audiovisuelle, sciences politiques, psychologie, langue arabe et islamologie). Notre originalité est d’interroger les types d’articulation entre intensités religieuses, rigorismes et (in)transigeantismes par l’analyse de parcours de vie, de modes de socialisation et de discours religieux et non religieux. Tout en refusant une interprétation particulariste et a fortiori pathologique des phénomènes, nous en restituerons les dynamiques collectives et individuelles, afin de distinguer des types spécifiques de parcours et de mettre en évidence les différences et les similitudes entre radicalisme et rigorisme.
La recherche se décompose en neuf tâches en forte interaction. Les quatre premières relèvent principalement de l’analyse sociologique. D’abord, une enquête ethnographique sera menée dans une association de prévention à la radicalisation. Les éléments de parcours de vie d’une part et d’évaluation d’autre part, contribueront au travail définitionnel des notions de radicalisation et de rigorisme religieux. En complément, une enquête par entretien sur les carrières de voilement et de dévoilement permettra de rendre compte de l’évolution des religiosités, notamment intensives et rigoristes. Un troisième volet analysera des témoignages écrits de parcours de rigorisme et de radicalisation et leurs sorties. Un quatrième volet portera sur le traitement des thématiques du rigorisme et de la radicalisation par les principaux médias musulmans, par les organisations musulmanes, ainsi que par les personnalités musulmanes invitées dans les médias généralistes. Deux tâches procèdent de l’analyse filmique, en articulation avec l’analyse sociologique et politiste. On montrera les liens entre les vidéos de propagande émanant d’organisations djihadistes (ou de leur relais) et les processus de radicalisation. Nous analyserons leurs grammaires et leurs effets en interrogeant les ressources religieuses et politiques qu’elles mobilisent. Deux tâches relèvent de l’analyse psychologique : comment la thématique religieuse s'insère-t-elle dans le parcours de jeunes personnes en difficulté ou d'extrémistes violents ? Quel rôle joue-t-elle dans les processus psychiques et le cheminement vers l'action violente ? On questionnera aussi l’image de soi du signalé et/ou radicalisé dans le but de définir les profils psychologiques des auteurs et de mettre en lumière les facteurs subjectifs expliquant les ressorts de l’attirance de certains individus pour un extrémisme violent lié à l’islam. Enfin, la dernière tâche sera centrée sur les enjeux spécifiques concernant les travailleurs sociaux : quelle est leur gestion de la « question religieuse » et comment la détection de la radicalisation questionne-t-elle leur identité professionnelle ?
Nous développerons des outils théoriques pour penser distinctement radicalisation et rigorisme. Déjà novatrices dans chacune de nos disciplines, nos approches seront articulées tout au long du projet (chaque terrain empirique étant discuté avec les collègues des autres disciplines) et permettront d’élaborer un cadre théorique et des outils analytiques de caractérisation et de distinction des phénomènes.
Les connaissances produites seront valorisées à trois niveaux : diffusion par des séminaires, journées d’étude et colloques ; valorisation par des publications savantes, professionnelles et grand public ; intégration dans des formations professionnelle et de l’enseignement supérieur. Membres de l’ESTES (école strasbourgeoise de travail social), de l’EHESS et des facultés de sociologie et psychologie de l’université de Strasbourg, nous développerons des outils pédagogiques spécifiques pour la formation de sociologues, de psychologues et de professionnels du travail social. Enfin, nos résultats seront diffusés auprès d’un large public de professionnels et d’acteurs de la société civile.

Coordinateur du projet

Madame Anne-Sophie LAMINE (Sociétés, Acteurs, Gouvernement en Europe)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

SULISOM SUBJECTIVITÉ, LIEN SOCIAL ET MODERNITÉ
CESOR CENTRE D'ETUDES EN SCIENCES SOCIALES DU RELIGIEUX
ASSO EURO FORMAT RECH TRAV EUDC SO ECOLE SUP TRAV EDUCA SOCIAL
SAGE Sociétés, Acteurs, Gouvernement en Europe

Aide de l'ANR 394 157 euros
Début et durée du projet scientifique : septembre 2017 - 36 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter