DS04 - Vie, santé et bien-être

Restauration, par thérapie génique, de l’audition et de l’équilibre chez des souris modèles de surdités et troubles vestibulaires humains – EARGENCURE

Résumé de soumission

La surdité et les troubles de l'équilibre sont les déficits sensoriels les plus fréquents chez l’Homme affectant plus de 280 millions de personnes dans le monde. En France, 1 enfant sur 700 naît avec une surdité sévère ou profonde, et 1 enfant sur 1000 deviendra malentendant avant l’âge adulte. À ce jour, aucune approche thérapeutique curative ne permet de guérir les troubles de l'oreille interne. La thérapie génique basée sur le virus adéno-associé (AAV) est apparue comme une stratégie de traitement prometteuse. Nous avons montré que la thérapie génique virale, utilisant les AAV comme vecteur de transfert, restaure partiellement l'audition dans des souris modèle des surdités humaines, DFNB1, DFNB59 et le syndrome Usher 1g. Ces résultats font l’objet de deux brevets (PCT/EP2016/053613) déposés conjointement par le CNRS, l’INSERM et l’Institut Pasteur. Nous avons aussi démontré qu'il existe une corrélation linéaire entre le seuil auditif restauré par thérapie genique et le nombre de cellules transduites par le virus, suggérant qu’une restauration complète des seuils auditifs est possible avec un meilleur taux de transduction cellulaire. Ces résultats soulignent le grand besoin de vecteurs transduisant efficacement et spécifiquement les cellules de l'oreille interne. L'expression spécifique du gène thérapeutique au sein d'un type cellulaire est une étape importante vers l'application clinique de la thérapie génique pour le traitement les pathologies de l'oreille interne. C’est précisément l’objectif du présent projet. Nous envisageons de générer et /ou d'identifier des vecteurs AAV afin de cibler spécifiquement les tissus de l'oreille interne. En outre, nous chercherons des promoteurs permettant de contrôler spécifiquement l'expression tissulaire du gène thérapeutique. Le domaine de recherche de vecteurs pour une meilleure thérapie génique est actuellement sujet d’intense investigations dans lequel notre partenaire est parmi les leaders et l’un des ses résultats est l’objet d’un brevet (Brevets des Etats-Unis n °: 14 / 701,063). Ce projet a trois objectifs expérimentaux interdépendants et utilise une approche expérimentale multidisciplinaire. Il s’agit de la virologie, la génétique moléculaire, la biologie cellulaire, la microscopie électronique et la physiologie des cellules ciliées de l’oreille interne. 1) Nous identifierons et/ou nous génèrerons des AAV avec un fort tropisme pour les cellules de l'oreille interne qui sont les principales cibles de la thérapie génique. 2) Parallèlement, nous utiliserons une approche de génétique moléculaire appelée évolution dirigée in vitro suivie d’une sélection in vivo, pour identifier des variant des AAV ciblant d’une manière efficace et spécifique les tissus de l'oreille interne. 3) Le variant AAV avec l'efficacité la plus élevée pour des cellules cibles sera utilisé pour le transfert des gènes thérapeutiques chez des souris modèles de surdité et/ou des défauts d'équilibre humains. Trois modèles de souris de surdité humaine seront utilisés, la surdité DFNB1 due à des mutations dans le gène connexin-26 ; le DFNB16, une forme récessive de surdité humaine progressive due a des mutations dans le gène codant pour la stéréociline et le syndrome d'Usher de type IB (USH1B). USH1B impliquant des formes mutées du gène codant pour la myosine VIIa.
Pour chaque modèle de souris traité, nous évaluerons les effets de la thérapie génique sur la restauration de l'audition et de l'équilibre.
Nous prévoyons que d'autres brevets seront examinés et déposés pour la protection des nouvelles approches que nous projetons de développer dans le cadre de ce projet. Nous somme convaincue que les résultats de ce projet vont avoir un impact décisif sur le développement d'approches pour traiter les surdité et les défauts de l'équilibre.

Coordinateur du projet

Monsieur Saaid Safieddine (INSERM)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

Inserm U1120 INSERM
IDV INSTITUT DE LA VISION

Aide de l'ANR 516 476 euros
Début et durée du projet scientifique : - 48 Mois

Liens utiles

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter