DS03 - Stimuler le renouveau industriel

Paires de Lewis séparées par une cavité, une nouvelle plateforme pour la conversion catalytique de petites molécules – CaSPair

Résumé de soumission

Inspirés par les concepts de Paires de Lewis frustrées et de catalyse coopérative, le projet CaSPair propose d’étudier pour la première fois la séparation d'une paire de Lewis par une cavité. L'inclusion d’un des partenaires d’une paire de Lewis dans une cavité reste encore inexplorée et permettrait un contrôle de la distance entre les deux centres réactifs évitant, d’une part, une inhibition par le produit, mais permettant également un contrôle de l'approche des substrats pour obtenir des régio- ou chimio-sélectivités inédites lors de l’activation de petites molécules apolaires et stables (H2, CO2). Ce projet propose donc de réaliser les premières synthèses de telles paires de Lewis séparées par une cavité chirale : une cyclodextrine perbenzylée. La fonctionnalisation sélective de ces objets permettra de contrôler la distance séparant les paires de Lewis mais également le nombre de partenaires mis en jeu afin d’évaluer l’effet de la coopérativité dans ces systèmes sur leur réactivité.

Coordination du projet

Matthieu Sollogoub (Institut Parisien de Chimie Moléculaire)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

Institut Rayonnement et Matière de Saclay
IPCM Institut Parisien de Chimie Moléculaire

Aide de l'ANR 389 586 euros
Début et durée du projet scientifique : janvier 2018 - 48 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter