DS0404 - Innovation biomédicale

Microchirurgie Laser de la rétine guidée par OCT et optique adaptative – CLOVIS3D

Résumé de soumission

La photocoagulation laser de la rétine est un outil d’utilisation quotidienne en ophtalmologie pour traiter l’œdème maculaire. Ce dernier peut être dû à différentes causes, la principale étant la rétinopathie diabétique, qui touche un à deux millions de personnes en France. Le traitement habituel de ces œdèmes consiste à réaliser une photocoagulation (i.e. une cautérisation à l’aide d’un faisceau laser) dans la zone concernée de la rétine. L’intérêt de cette procédure vis-à-vis de traitements médicamenteux a été récemment confirmé par plusieurs études.

La cible thérapeutique du laser peut se situer à deux niveaux : l’épithélium pigmentaire rétinien ou les vaisseaux. Quelle que soit la localisation visée, les lasers actuels ne permettent pas d’empêcher un certain degré de lésion des tissus adjacents, pouvant entraîner une baisse de vision définitive. Ceci est dû au fait que la localisation en profondeur de l’impact laser est mal maîtrisée; en effet, les systèmes actuels ne permettent pas de visualiser en temps réel le volume des tissus atteints par la photocoagulation, et la qualité de focalisation du laser est perturbée par les mouvements involontaires et les défauts optiques de l’oeil. De plus, le traitement laser est à l’heure actuelle dosé de façon empirique sous simple contrôle visuel. Il est donc sujet à des sous- ou surdosages. Améliorer la précision de la procédure opératoire devrait donc permettre à la fois d’augmenter son efficacité et d’en diminuer les effets indésirables. Ceci passera par un meilleur contrôle du point d’impact laser ainsi que d’un meilleur contrôle de son effet.

Depuis une dizaine d'année, l’imagerie rétinienne a connu une révolution grâce à l'utilisation de la tomographie de cohérence optique (OCT) et de l'optique adaptative (OA). L'OCT est un système d'imagerie en coupe optique qui assure une précision quasi-histologique en temps réel. L'OA, qui permet une correction en temps réel des aberrations et mouvements oculaires, s'applique également à la focalisation de faisceaux laser, comme cela est le cas dans différents domaines non médicaux (métallurgie, télécommunications optiques, lasers à haute puissance...). L'OCT apporte donc une solution d'imagerie robuste pour la visualisation du geste opératoire, et l'OA une solution logique et éprouvée pour la focalisation du laser.

Le but de ce projet est de réaliser un système de laser ophtalmologique intégrant une visualisation OCT en temps réel et un système d’OA pour mieux contrôler le point d’impact du laser. Ceci permettra au chirurgien de choisir sur l’image OCT le point d’impact du laser, qui sera ensuite asservi en temps réel pour délivrer un impact laser mieux défini dans l’espace. Cette révolution du geste opératoire constituera un gain d’efficacité et de temps considérable. Ce projet sera mené jusqu’à l’évaluation clinique d’un démonstrateur.

Cet objectif particulièrement ambitieux sera atteint en s’appuyant sur un partenariat éprouvé, réunissant les leaders français des trois domaines mis en jeu : l’ONERA, premier acteur français de l’optique adaptative, reconnu internationalement dans les applications de focalisation de faisceaux lasers et d’imagerie de l’œil humain ; QUANTEL MEDICAL, fabricant de systèmes de photocoagulation laser situé au troisième rang mondial ; le CIC 1423 de l’hôpital des Quinze-Vingts, centre national de référence des maladies de la rétine.

La capacité à réaliser un véritable « bistouri laser 3D» à un coût proche des systèmes de photocoagulation actuels procurera un avantage technologique décisif, ouvrant ainsi un marché mondial de plusieurs centaines d’unités par an.

Coordination du projet

Serge Meimon (OFFICE NATIONAL D'ETUDES ET DE RECHERCHES AEROSPATIALES - CENTRE DE CHATILLON)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

ONERA - Centre Châtillon OFFICE NATIONAL D'ETUDES ET DE RECHERCHES AEROSPATIALES - CENTRE DE CHATILLON
QM QUANTEL MEDICAL
CIC 1423 Centre d'Investigation Clinique 1423 des XV-XX

Aide de l'ANR 849 935 euros
Début et durée du projet scientifique : janvier 2015 - 42 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter