RPIB - Recherches Partenariales et Innovation Biomédicale

Optimisation rationnelle d’un vaccin thérapeutique synthétique ciblant la survivin pour le traitement de cancers – OPTIVAX

Résumé de soumission

Les tumeurs échappent souvent et même exploitent le système immunitaire afin d’assurer leur survie, leur croissance et la formation de métastases. Cependant, les cellules T spécifiques des tumeurs gardent le potentiel de contrôler efficacement voir d’éradiquer de grosses tumeurs, ce qui a conduit au développement de vaccins immunothérapeutiques contre le cancer. Il a été montré que de tels vaccins induisent une immunité anti-tumorale avec un prolongement de la survie globale dans une fraction relativement faible de patients vaccinés. Il est donc nécessaire d’optimiser la composition des vaccins thérapeutiques contre le cancer afin d’augmenter leur immunogénicité et leur efficacité clinique. Ceci requière une sélection rationnelle de l’antigène tumoral cible et de tous les composants du vaccin afin de promouvoir l’induction des réponses T CD4+ et CD8+ tout en limitant l’induction de cellules T régulatrices (Treg) et les mécanismes d’échappement tumorale. Vaxeal a développé une nouvelle génération de vaccin thérapeutique contre le cancer permettant de surpasser les limitations des approches vaccinales traditionnelles. Le produit breveté (WO2007/036638) est composé de 3 peptides longs synthétiques (PLSs) dérivés de la survivin, une protéine ubiquitaire surexprimée dans la majorité des tumeurs et tissus métastatiques humains et jouant un rôle vitale dans leur survie. Les PLSs sont très intéressants pour le développement de vaccins contre le cancer car ils sont entièrement synthétiques et permettent de générer à la fois des réponses T CD4+ et CD8+, induisant des réponses cliniques efficaces et prometteuses comme observées chez des patients avec des lésions pré-néoplasiques.
L’objectif de ce projet est le développement d’un vaccin thérapeutique optimisé à base de peptides longs synthétiques ciblant la survivin afin d’amener ce vaccin en tant que produit de première génération en essai clinique chez l’homme. Le programme de travail s’intéressera aux effets de différents facteurs, ajoutés ou couplés aux PLSs, afin de promouvoir leur immunogénicité et leur activité anti-tumorale. Les principaux facteurs étudiés seront la composition chimique des PLSs et la synergie avec des immuno-adjuvants. Les réponses immunitaires spontanées contre nos PLSs brevetés seront également évaluées dans des patients atteints de cancer afin de guider de façon rationnelle la sélection des patients pour les essais cliniques. Le vaccin survivin optimisé rentrera ensuite dans un processus de production cGLP à grande échelle ainsi que dans des études préliminaires de pharmaco-toxicologie. Toutes ces données constitueront une preuve par le concept et serviront comme support pour les études précliniques afin d’amener notre vaccin au seuil de la clinique en tant que produit de première génération. En parallèle, le bénéfice d’une combinaison synergique avec des agents anti-angiogéniques et chimiothérapeutiques, connus pour diminuer l’immunosuppression, seront évalués comme produit de deuxième génération pour certains cancers spécifiques. Le consortium Optivax rassemble diverses expertises de pointe dans les domaines de l’immunologie des cancers et la formulation de vaccins, comprenant l’immunomonitoring dans des échantillons cliniques et des modèles animaux. Le consortium regroupe des cliniciens et des scientifiques venant de trois laboratoires de recherche avec une PME. Sous la direction du responsable d’exploitation VAXEAL, le consortium exploitera les résultats dans leurs domaines respectifs.

Coordination du projet

Corinne TANCHOT (Immunotherapy and anti-angiogenic therapy in oncology)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

INSERM U970 Immunotherapy and anti-angiogenic therapy in oncology
CEA CEA - Laboratory of immunochemistry of the cellular immune response
HEGP/AP-HP Laboratory of clinical immunology
VAXEAL VAXEAL Research SAS

Aide de l'ANR 486 482 euros
Début et durée du projet scientifique : novembre 2013 - 42 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter