Flash Info
Publication du programme PAUSE – ANR Ukraine pour l’accueil de scientifiques ukrainiens et ukrainiennes dans des laboratoires français
Blanc SHS 3 - Blanc - SHS 3 - Cultures, arts, civilisations

Edition italienne dans l'espace francophone à la première modernité – EDITEF

EDITEF

L’édition italienne dans l’espace francophone à la première modernité

Le projet EDITEF définit plusieurs actions prioritaires

1) coordination des recherches en cours dans un seul projet d’envergure internationale qui ambitionne de devenir le « lieu » d’échange et de renouvellement critique des recherches sur le livre italien dans l’espace francophone ; <br />2) révision fondamentale de l’approche aux données existantes sur la base de la documentation disponible et nouvelles campagnes documentaires visant à la reconstitution de l’ensemble des sources actuellement conservées dans les fonds de l’espace francophone ; <br />3) constitution d’un portail unique et d’une série de publications papier et/ou en ligne visant à la diffusion des résultats obtenus lors des campagnes de recherche et des séminaires et colloques organisés sur trois années ; <br />4) réalisation d'une base de données, bibliographique et prosopographique (EDITEF), offrant à la communauté scientifique des outils de recherche performants et fiables sur les données et les sources collectées. <br />Les résultats des recherches seront diffusés et exploités de différentes manières : <br />- des publications en ligne et/ou papier ponctueront la réalisation du projet offrant à la communauté scientifique et à un large public l’état d’avancement des travaux et les premiers résultats. Suivant le calendrier des étapes du projet, un repository sera régulièrement mis à jour dans un portail conçu à cet effet. <br />- Chaque journée d’étude, réunion de suivi et colloque donnera lieu, selon les cas, à une documentation spécifique (compte-rendu, working papers, actes de colloque). <br />- L’ensemble des résultats alimentera la base EDITEF, tandis qu’une conférence de clôture du projet permettra d’évaluer les résultats obtenus, un évènement qui sera accompagné d’une exposition à la bibliothèque Mazarine. <br />- Des expositions virtuelles destinées à un large public seront organisées par les partenaires du consortium. <br />

- Acquisition des documents et des données selon une répartition géographique :
Cette action consiste en différentes campagnes d’identification, de repérage et d’acquisition des sources et des données essentielles à la mise en place du projet. Elle concerne aussi bien les collections, les données biographiques relatives aux « gens du livre », les itinéraires et les moyen de transport, les ouvrages en traduction, bilingues, etc. Les responsables par domaine d’intervention (géographique ou thématique) qui centralisent la collecte des données sont les suivants :
a) Chiara Lastraioli et Renauld Adam Livre italien en Suisse et en Belgique ; b) Yann Sordet et Jean Balsamo : Livre italien à Paris et dans les grandes collections de l’Ancien régime ; c) Silvia Fabrizio-Costa et Pascale Mounier : Le livre italien dans le Nord de la France ; Silvia D’Amico: Le livre italien dans le Sud de la France ; Lorenzo Baldacchini: Diffusion du livre italien au nord des Alpes ; Élise Boillet et Bruna Conconi : Traduction de textes italiens en français ; œuvres bilingues ; manuels d’apprentissage de la langue.
- Étude des documents, fonds et autres données :
L’étude de la documentation acquise se fera de façon contextuelle à l’émergence de problématiques spécifiques et à l’acquisition des premiers résultats. Des réunions de travail, des journées d’études et des colloques sur les axes de recherche majeurs sont prévus.
- Traitement informatique des données acquises :
Le traitement informatique de la documentation acquise sera assuré principalement par LASLAR et le CESR. Cette action se fera en collaboration avec les responsables de chaque domaine d’intervention, qui auront veillé à l’acquisition et à l’étude des données.
- Expositions, publications et dissémination :
L’activité de communication des résultats à la communauté scientifique et au grand public se fera par le biais de publications en ligne et papier, ainsi que par des expositions traditionnelles et virtuelles.



EDITEF prévoit l'étude de :

A) Les acteurs de la production et de la diffusion de l’édition en italien dans l’espace francophone afin de mieux illustrer leur rôle dans le développement technique, commercial et culturel de l’édition renaissante et de sa persistance dans les grandes collections de l’Ancien régime. Cet axe de recherche se décline de la façon suivante :
a. Acteurs de la production intellectuelle : traducteurs, commentateurs, éditeurs scientifiques et polygraphes, correcteurs, illustrateurs, etc.
b. Acteurs de la production matérielle : imprimeurs, fondeurs de caractères, graveurs, relieurs, etc.
c. Acteurs de la diffusion et de la conservation : marchands-libraires, colporteurs, collectionneurs, etc.

B) Les objets produits par les acteurs susmentionnés circulant dans l’espace francophone :
a. Ouvrages en italien imprimés dans l’espace francophone
b. Ouvrages en italien imprimés en Italie et ailleurs ayant retenu l’intérêt du public francophone
c. Ouvrages bilingues italien-français
d. Traductions de l’italien en français produites en Italie ou dans l’espace francophone

EDITEF vise à une coordination des recherches en cours dans un seul projet d’envergure internationale, ainsi qu'au renouvellement critique des recherches sur le livre italien dans l’espace francophone. Une révision fondamentale de l’approche aux données existantes sur la base de la documentation disponible et nouvelles campagnes documentaires visant à la reconstitution de l’ensemble des sources actuellement conservées dans les fonds de l’espace francophone constitue le point fort du projet.

Plusieurs manifestations scientifiques ont déjà eu lieu dans le cadre d'EDITEF :
10/2013 Journées d’étude Autours des ex-libris : les fonds anciens normands + exposition sur les ex-libris de la BU de Caen
10/2013 Journée d’étude Il libro e le sue reti
11/2013 Journée d’étude Les voies de commercialisation du livre italien
02/2014 Participation à la journée d’étude Michiel Coxcie e gli altri. Contatti artistici e culturali fra Italia e i Paesi Bassi nel Cinquecento (Chiara Lastraioli, Il libro italiano nei Paesi Bassi nel Cinquecento: prime note al margine)
06/2014 Colloque international Le livre italien à Lyon au XVIe siècle
11/2014 Le livre italien en Suisse romande
12/2014 Le livre italien dans les anciens Pays-Bas & en Principauté de Lièges à la première Modernité (XVIe – XVIIe s.)
03/2015 - Renaissance Society of America Annual Conference (quatre panels sur les thématiques principales d’EDITEF, organisé à Berlin par tous les partenaires du consortium).
Et plusieurs autres journée d'études et colloques sont prévus d'ici la fin du projet, en 2017.
Des publications sont également en phase de publication :
- Actes du séminaire Le livre italien en Suisse romande et de la journée d’étude Le livre italien dans les anciens Pays-Bas et en Principauté de Liège à la première Modernité
- Actes de la Journée d’étude Il libro e le sue reti (Ravenne) – Lorenzo Baldacchini
- Le livre italien à Lyon à la Renaissance – Silvia d’Amico, Susanna Gambino Longo
- Le livre italien, en langue italienne ou en traduction française, dans les pays wallons à la première modernité (1500-1630), suivi d’un Répertoire des ouvrages en circulation dans ces territoires, Renaud Adam, Nicole Bingen
Une partie de l'équipe EDITEF participera en outre au projet Fonte Gaia, qui réunit chercheurs et bibliothécaires français et italiens, afin d’instituer une communauté de chercheurs souhaitant s’investir dans un réseau d’échange d’information autour de l’italianisme en France.

Le projet EDITEF (L’Edition Italienne dans l’Espace Francophone à la première modernité) nait de la nécessité de renouveler les connaissances sur la production, la diffusion et la conservation d’ouvrages en italien dans les régions francophones à la première modernité, qui ont donné lieu à des corpus indispensables à l’essor de l’Humanisme et de la Renaissance dans l’Europe continentale. Ce projet est le fruit de la collaboration préalable de nombreux chercheurs français et étrangers qui, pendant une année, ont mis à profit leurs compétences afin de dessiner le périmètre thématique, chronologique et linguistique d’un projet qui portera sur des aspects socioculturels, bibliographiques et prosopographiques.
Cette coordination entre spécialistes de provenances disciplinaires et géographiques diverses a été possible grâce au soutien scientifique et financier de plusieurs institutions : le Centre d’Études Supérieures de la Renaissance de Tours (UMR 7323 du CNRS – Université de Tours), la Maison de Science de l’Homme Val de Loire, le LASLAR (Lettres Arts du Spectacle Langues Romanes EA 4256 ) et la Maison de la Recherche en Sciences humaines (USR 3486) de l'Université de Caen Basse-Normandie et la Bibliothèque Mazarine (Paris). Ces institutions soutiennent depuis longtemps des recherches fondamentales dans le domaine de l’histoire du livre, dans un effort conjoint de mettre en valeur le patrimoine écrit par le biais de publications, d’expositions, de programmes de recherche (Bibliothèques Virtuelles Humanistes, RICERCAR) ou encore grâce à des projets de moissonnage de données (PERSONAE). Un financement PRECIPUT a contribué à la mise en place du réseau de chercheurs.
Le projet EDITEF vise à coordonner des recherches innovantes sur les acteurs de la production, de la commercialisation et de la conservation du livre italien et de ses traductions françaises, tout en proposant une approche originale de l’étude de la circulation de ces ouvrages d’une région à l’autre, explorant les principales voies commerciales et de transport, le colportage et les grandes foires. Une attention particulière sera consacrée aux ressortissants italiens installés dans l’espace francophone (marchands, imprimeurs-libraires, polygraphes, etc.) qui témoignent, tout en l’alimentant, d’une culture de l’exil dont on a souvent sous-évalué les retombées économiques.
Afin de mesurer l’indice de compénétration de la culture italienne en France, dans la Suisse romande et dans la Belgique méridionale, on envisage l’étude des collections publiques et privées actuellement existantes et des fonds libraires lacunaires et dispersés présents au nord des Alpes (XVIe-XVIIIe siècles). L’analyse des inventaires des collections et des legs des collectionneurs, ainsi que les correspondances entre bibliophiles, permettront de mieux quantifier l’ampleur d’un phénomène qu’on qualifierait d’« italianisme bibliophilique », tout en traçant la carte du livre italien au sein des différentes régions.
Le projet EDITEF prévoit également la mise en place de plusieurs outils numériques permettant l’exploitation des données collectées et leur divulgation tout au long du projet. Il s’agira en effet de constituer un portail multifonctionnel : ce portail, qui ambitionne de devenir un relai d’information essentiel pour toute initiative portant sur le livre italien (relevant aussi bien des recherches des partenaires pressentis que d’autres institutions), donnera accès à deux bases de données, l’une biographique portant sur les acteurs de l’édition italienne dans l’espace francophone (EDITEF), l’autre bibliographique consacrée aux collections (COLLECT-IT). Les deux bases seront naturellement interdépendantes et reliées, à terme, avec les principaux thesauri, OPAC et bibliothèques virtuelles. Les données conservées dans la base biographique EDITEF seront en outre moissonnées par un moteur de recherche prosopographique actuellement à l’étude par les chercheurs œuvrant au sein du projet PERSONAE.

Coordinateur du projet

Madame CHIARA LASTRAIOLI (Centre d'Etudes Supérieures de la Renaissance)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

CESR Centre d'Etudes Supérieures de la Renaissance
LLS Langage, Littérature, Société
LASLAR Lettres, Arts du Spectacle, Langues Romanes
BM Bibliothèque Mazarine

Aide de l'ANR 289 989 euros
Début et durée du projet scientifique : novembre 2013 - 48 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter