Corpus - Corpus, données et outils de la recherche en sciences humaines et sociales

Corpus pour l'étude de Cent ans d'Histoire du Couple en France – CECHIC

Résumé de soumission

Les transformations contemporaines du couple et de la famille figurent parmi les grands changements sociaux du XXème siècle. De nombreux travaux sociologiques ont étudié ces évolutions et la réalisation de deux enquêtes statistiques a permis de comprendre le processus de formation du couple et d’en cerner les dimensions sociales. La première, « Le choix du conjoint », réalisée en 1959 par Alain Girard a montré pour la première fois en France que, loin de constituer un phénomène obéissant au hasard des sentiments, le choix du conjoint était éminemment social (Girard, 1964). L’homogamie, c’est-à-dire le fait que les conjoints appartiennent à des milieux sociaux proches, est alors apparue comme la caractéristique la plus saillante de la formation des couples.

Vingt-cinq ans plus tard, dans un contexte social différent, Michel Bozon et François Héran prolongeaient les travaux de Girard en réalisant une seconde enquête sur « La formation des couples » (1983). Au-delà du constat de la permanence de l’homogamie, les résultats ont mis au jour l’importance des espaces de sociabilité et des catégories de perception et de jugement amoureux dans la construction sociale de l’homogamie.

Depuis le début des années 1980, les transformations de la famille et de la vie privée se sont poursuivies, voire amplifiées mais aucune enquête spécifiquement dédiée à la formation du couple n’a permis d’en donner la mesure de manière approfondie. Plusieurs travaux connexes invitent pourtant à renouveler la démarche aujourd’hui.

L’équipe porteuse du projet "Corpus pour l’Etude de Cent ans d’Histoire du Couple en France" se propose :
• De constituer une nouvelle base de données afin de prolonger et d’actualiser les précédents travaux sur la formation du couple en mettant en place une nouvelle étude statistique nationale et représentative qui rende compte des transformations récentes de la conjugalité en France ;
• d’harmoniser et de mettre en perspective ces trois enquêtes afin de rendre compte, dans une approche à la fois historique et sociologique, d’un siècle de formation du couple ;
• de constituer des archives sonores en enregistrant des entretiens qualitatifs mettant en avant des figures emblématiques de couples anciens et contemporains ;
• de diffuser et valoriser les données, nouvelles et anciennes, en constituant un groupe d’exploitation avec pour finalité la publication d’articles scientifiques et à destination du grand public.

Coordination du projet

arnaud REGNIER-LOILIER (Institut national d'études démographiques) – arnaud.regnier-loilier@ined.fr

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

Ined Institut national d'études démographiques

Aide de l'ANR 400 000 euros
Début et durée du projet scientifique : décembre 2012 - 36 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter