JCJC SIMI 2 - JCJC - SIMI 2 - Science informatique et applications

Connecter, Collaborer, Analyser : du Travail Individuel vers l’Analytique Visuelle Collaborative – FITOC

FITOC : Du Travail Individuel au Travail Collaborative

Connecter, Collaborer, Analyser : du Travail Individuel vers l’Analytique Visuelle Collaborative

Enjeux et objectif

L'objectif de notre recherche est de développer des technologies qui facilitent l'analyse collaborative de données au sein du continuum entre travail mono-utilisateur asynchrone et travail multi-utilisateurs synchrone. Le principal défi de cette recherche est l'absence de principes de conception sur la façon dont les phases individuelles et collaboratives de l'analyse de données sont liées entre elles. Nous avons besoin de comprendre à quel moment les utilisateurs alternent entre les deux types d'analyse, pour quels types de questions et de tâches, dans quels types de collaborations ils désirent s'engager, et comment ces collaborations peuvent être assistées par la technologie.

Nous allons utiliser une combinaison de conception logicielle et des évaluations pré et post-conception. Nous allons mener la recherche fondamentale dans plusieurs domaines liés à la conception d'outils de visualisation et des espaces de travail. Plus précisément, nous allons aborder: les défis d'infrastructure qui donneront des résultats sur les logiciels et les algorithmes nécessaires pour faciliter l'utilisation de visualisations mono- et multi-utilisateurs, les difficultés d'interaction qui donneront des résultats sur les mécanismes d'interaction pour les espaces de travail partagés qui garantissent à chaque membre de l'équipe un accès efficace aux ressources partagées lors des changements d'espace de travail collaboratif, les défis de visualisation qui donneront des résultats sur les changements nécessaires aux visualisations afin de prendre en charge le travail collaboratif. Enfin, notre travail donnera des résultats sur la meilleure façon d'évaluer les outils à la frontière entre l'individu et le travail conjoint - un sujet d'évaluation qui jusqu'ici n'a reçu aucune attention dans la recherche en visualisation.

Nos résultats seront les suivants: a) des principes de conception pour le développement de systèmes de visualisations qui sont utiles et utilisables pour le travail à la fois individuel et collaboratif, b) des outils opérationnels pour la promotion de l'utilisation collaborative de visualisations dans divers domaines d'application, c) des résultats de validation et d'amélioration itérative des techniques qui visent à combler l'espace entre le travail individuel et collaboratif.

La recherche sur l'aide à la collaboration dans l'analyse visuelle est encore à ses débuts et a été décrite comme l'un des grands défis de la recherche dans le domaine de l'analyse visuelle. À notre connaissance, aucune recherche n'existe à ce jour qui porte sur l'espace entre le travail individuel et collaboratif pour l'analyse des données. Cette proposition est une étape prometteuse dans cette direction et contribuera à faire maturer les connaissance du domaine en la matière.

Le travail a donné lieu à une publication en conférence internationale, une publication en atelier de travail, ainsi qu'à un prototype logiciel démontré lors d'une conférence internationale.

Comprendre des sources de données complexes et volumineuses devient un enjeu essentiel dans bien des domaines. Une personne seule ne peut pas pour trouver toutes les réponses importantes ou toutes les solutions contenues dans ces données massives. La collaboration avec d’autres personnes devient indispensable pour améliorer l’efficacité et la qualité du travail. Le domaine de recherche de notre projet est la visualisation et l’analyse de données vue comme un processus social. La vue est notre sens dominant et une part importante de notre cerveau est consacré à interpréter le canal visuel ; visualiser des informations permet d’explorer, de comprendre des données, de valider des résultats et de comprendre des relations complexes exprimés graphiquement, tout cela avec une grande efficacité lorsque les données sont convenablement représentées. Interagir socialement autour de données est une activité banale ; on collecte des données sur un sujet, on les partage, on prend des décisions en commun et on les présente à d’autres personnes. Permettre cette collaboration spontanée à partir des nouveaux outils d’analyse de données permettra d’augmenter encore les capacités des humains à utiliser l’information de manière plus spontanée et efficace quand ils le souhaitent et où ils le souhaitent. Cependant, aujourd’hui, une part important des analyses de données est faite individuellement et peu d’outils de visualisation permettent de faire des analyses à plusieurs personnes réunies. Le peu d’outils qui existe ne permet pas non plus de faire le lien entre le travail individuel et le travail collaboratif. Pour permettre le travail collaboratif, il est important de faciliter le passage du travail individuel au travail de groupe en phases multiples où chacun peut entrer et sortir du groupe, apporter à la session de travail ses propres données, ses représentations visuelles ainsi que ses modification de données et ses annotations. Toutes ces modifications, représentations et annotations doivent pouvoir être non seulement visibles mais aussi éditées et ré-analysées par tous les membres du groupe.

Dans ce projet, nous voulons nous attaquer à ce défi. Le projet s’intéressera aux problèmes fondamentaux d’infrastructure logicielle et technologique, ainsi qu’à la conception et à la réalisation de représentations de données et d’interactions pour permettre le passage répété entre le travail individuel et le travail collaboratif dans le cadre de l’analyse visuelle de données. L’objectif est bien d’améliorer l’efficacité d’experts passant itérativement d’un mode de travail autonome en un mode collaboratif. Nous voulons nous attaquer à ce défi à travers un programme de recherche décomposé en modules, en commençant par une étude de génie logiciel pour étendre les boîtes à outils de visualisation afin de supporter le travail collaboratif, de concevoir et de réaliser des mécanismes pour faciliter le passage fluide entre un travail individuel et un travail collaboratif co-localisé pour l’analyse visuelle de données. Notre travail sera à la fois fondamental et appliqué et nous évaluerons nos contributions pour en assurer la validité. Ce projet s’appuie sur un environnement matériel riche – composé du mur d’écran WILD [1] et de plusieurs tables interactives – ainsi que de nos collaborations avec des groupes de recherche en pointe dans le domaine : le réseau d’excellence canadien SurfNet dont nous faisons partie, le group de visualisation analytique VACCINE de l’université de Purdue avec qui nous collaborons , ainsi que l’équipe de recherche VIBE de Microsoft Research à Redmond avec qui nous collaborons aussi. Le projet sera fait dans l’équipe projet AVIZ de l’INRIA qui est un des groupes français les connus dans les domaines de la visualisation analytique, de la réalisation de boîtes à outils pour la visualisation d’information et pour le déploiement d’applications de visualisation analytique sur des grands corpus.

Coordinateur du projet

Madame Petra ISENBERG (INRIA Saclay) – petra.isenberg@inria.fr

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

INRIA Saclay-Île de France / EPI AVIZ INRIA Saclay

Aide de l'ANR 229 644 euros
Début et durée du projet scientifique : - 48 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter