Blanc Inter SIMI 4 - Blanc international - Sciences de l'information, de la matière et de l'ingénierie : Constituants fondamentaux de la matière, physique de la matière condensée

Paires d’atomes corrélés pour la physique quantique – ProQuP

Résumé de soumission

Ce projet a pour partenaires deux laboratoires de recherche pionniers en optique atomique quantique et dans l’étude des gaz quantiques dégénérés à une dimension : le laboratoire Charles Fabry de l’Institut d’Optique (Institut d’Optique, CNRS, Université Paris Sud 11) à travers les montages expérimentaux « hélium métastable » et « puce atomique », et l’Atominstitut der Österreichischen Universitäten (Vienna University of Technology) à travers un montage expérimental « puce atomique ».
Le cœur du projet est l’étude d’états quantiques fortement corrélés. Ces états devraient permettre d’améliorer les performances des interféromètres atomiques et caractérisent d’autre part les états stationnaires des gaz en dimension réduite, et en particulier les gaz uni-dimensionnels.
Le projet peut être séparé en trois volets. Il s’agit d’une part d’étudier plusieurs mécanismes conduisant à la création de paires d’atomes corrélés. Les propriétés quantiques (corrélation, squeezing,…) de ces paires seront démontrées par des mesures de fonctions de corrélation à deux corps, point fort des deux laboratoires à cause des détecteurs de particules uniques qu’ils ont chacun développés. Un accent particulier est porté aux mécanismes créant des paires dans uniquement deux modes.
Le deuxième volet du projet concerne l’utilisation de ces détecteurs et de ces paires atomiques pour l’étude des gaz uni-dimensionels. On s’intéressera en particulier à la question de leur intégrabilité et à la comparaison de leur fonction de corrélation in-situ et en temps de vol grâce à une nouvelle technique de tomographie qui sera mise en point au cours du projet.
Le troisième volet concerne un transfert de technologie. L’équipe française disposera sur son dispositif du détecteur d’atomes uniques par nappe de lumière résolu en temps mis au point par l’équipe autrichienne.

Coordination du projet

Denis Boiron (INSTITUT D'OPTIQUE (IO)) – denis.boiron@institutoptique.fr

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

LCFIO INSTITUT D'OPTIQUE (IO)
TUWien Atominstitut der Österreichischen Universitäten

Aide de l'ANR 280 800 euros
Début et durée du projet scientifique : - 36 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter