Flash Info
La date de clôture de l’étape 1 de l’AAPG2022 est reportée au mardi 2 novembre 2021, 17h.
Blanc SHS 3 - Sciences humaines et sociales : Cultures, arts, civilisations

Genèse médiévale d'une méthode administrative. Formes et pratiques de la comptabilité dans les principautés du sud-est de la France (Dauphiné, Provence, Savoie, Venaissin - XIIIe-XVe s.) – GEMMA

GEMMA

Formes et pratiques de la comptabilité dans les principautés du Sud-Est de la France (Dauphiné, Provence, Savoie, Venaissin – XIIIe-XVe siècle)

Rationalités du projet

Le programme consiste en quatre ans à mener à bien, de manière déconcentrée mais coordonnée, une entreprise de numérisation de sources comptables afférentes aux anciens Etats de Dauphiné, de Provence, de Savoie et de Venaissin, les comptes généraux dans leur intégralité et, puisqu’il est matériellement difficile de tous les prendre en considération étant donné leur nombre, un panel représentatif de comptes locaux ; à multiplier ensuite par des voies différentes, les entreprises de transcription de ces sources pour les éditer sur un site internet ; à développer de ce fait les modes d’accès et d’interrogation de ces textes qui sont parmi les plus utilisés par les jeunes chercheurs inscrits en master et en doctorat, puisque par la richesse des informations qu’ils recèlent ils touchent à une foultitude de thématiques et de secteurs de la recherche historique, archéologique et des savoirs techniques ; et enfin à approfondir nos connaissances sur ces pratiques et leur développement en coordonnant parallèlement les connaissances et les recherches d’historiens spécialistes des pouvoirs politiques, de l’administration, de la société, des techniques et des théories économiques, au moyen d’un cycle itinérant de journées d’étude et de colloques brassant les générations et les compétences.

Le projet s’articule autour de quatre tâches complémentaires réalisées par les partenaires selon des échéanciers particuliers : la numérisation des sources, leur transcription, l’insertion de ces deux éléments sur un site Internet ce qui suppose une réflexion sur les méthodes d’interrogation informatique, enfin la valorisation scientifique des acquis à travers un cycle de rencontres permettant d’approfondir les connaissances en matière comptable. Avec environ 30 000 images numérisées, qui seront associées pour certaines à leur transcription, on se trouve en présence d’une ensemble documentaire nécessitant non seulement la mise en place d’une infrastructure informatique solide, mais également d’une nécessaire réflexion sur les méthodes de présentation des documents et de publication des textes qui implique de multiplier les contacts avec de grandes bases existantes. Les technologies utilisées reposent sur un encodage des textes en XML selon un schéma TEI grâce à une base de données XML native qui démultiplie les possibilités de requêtes, à la fois sur la structure et sur le contenu des documents. En bref, chaque compte transcrit est encodé sur une série de termes (officiers, nom des châtellenies, dates, rubriques des comptes) permettant ainsi une interrogation automatique sur l’ensemble du corpus textuel.

Le programme repose sur la construction d’un ensemble de textes et d’études des systèmes comptables en usage dans un espace d’un intérêt historique considérable entre le XIIIe et le XVIe siècle, au cœur de la définition des limites entre Empire et royaume de France. Le volume des documents livrés en open access, environ 30 000 images numérisées, associées pour certaines à leur transcription, ouvre d’innombrables pistes de recherche à la confluence entre histoire, patrimoine et cultures de l’écrit. Les actes des journées d’étude et colloques, une fois publiés, fourniront des éléments d’explicitation d’une évolution globale des pratiques comptables en usage d’un Etat à l’autre, de la Savoie à la Provence, mises simultanément en syntonie avec celles d’autres espaces et pouvoirs européens, de manière à mieux saisir la spécificité de choix insérés dans un devenir européen.

Fondé sur une inscription géographique forte qui conditionne son processus de développement, le programme concerne un volume très important de sources qui doivent remplir à terme un rôle fondamental sur le plan de la recherche, mais aussi sur le plan didactique. Outil pédagogique, il servira en effet à la formation des étudiants à la paléographie, à l’édition électronique des textes médiévaux et bien sûr à la recherche sur la comptabilité. Instrument de recherche, il permettra d’accélérer la consultation de séries documentaires parfois dispersées en rendant simplissime la recherche, la vérification et le croisement des informations aussi bien pour des conservateurs du patrimoine, des archéologues, des lexicologues, des paléographes, que des historiens du pouvoir ou de l’économie.

25 000 vues pour l’heure dont l’accès est réservé aux membres de l’équipe. Actes des colloques en cours de publication.

Le projet présenté ici consiste en quatre ans :
- à mener à bien, de manière déconcentrée mais coordonnée, une entreprise de numérisation de sources comptables afférentes aux anciens Etats du Dauphiné, de Provence, de Savoie et du Venaissin, les comptes généraux dans leur intégralité, et compte tenu de l’impossibilité matérielle de les prendre tous en considération étant donné leur nombre, un panel représentatif de comptes locaux,
- à développer d’un point de vue technique les modes d’accès et d’interrogation de ces sources, qui rappelons-le sont parmi celles qui sont les plus utilisées par les jeunes chercheurs inscrits en master et en doctorat puisque par la richesse des informations qu’elles recèlent elles touchent à une foultitude de thématiques et de secteurs de la recherche historique,
- à multiplier de ce fait par des voies différentes, les entreprises de transcription de ces sources, pour les éditer sur un site Internet, ce après encodage destiné à faciliter l’interrogation,
- à coordonner les connaissances et les recherches d’historiens spécialistes des pouvoirs politiques, de l’administration, de la société, des techniques et des théories économiques, au moyen d’un cycle itinérant de journées d’étude, brassant les générations et les compétences géographiques, pour approfondir nos connaissances sur ces pratiques et leur développement.

Coordinateur du projet

Monsieur Armand JAMME (CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE - DELEGATION REGIONALE RHONE-AUVERGNE) – armand.jamme@orange.fr

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

CNRS CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE - DELEGATION REGIONALE RHONE-AUVERGNE
EHESS CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE - DELEGATION REGIONALE RHONE-AUVERGNE
Lyon 2 CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE - DELEGATION REGIONALE RHONE-AUVERGNE
Aix-Marseille 1 UNIVERSITE AIX-MARSEILLE I [DE PROVENCE]
Grenoble 2 UNIVERSITE GRENOBLE II [PIERRE MENDES-FRANCE]

Aide de l'ANR 230 000 euros
Début et durée du projet scientifique : - 48 Mois

Liens utiles

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter