PNANO - PNANO : Nanosciences et nanotechnologies

Nanogels pour la délivrance auto-régulée d’insuline destinés au traitement du diabète – MEDICIN

Résumé de soumission

Développement de vecteurs « intelligents » de l'insuline pour son administration en boucle fermée
Le diabète est à l?un des fléaux majeurs du 21ème siècle. Cette maladie, caractérisée par une dérégulation du taux de glucose dans le sang, connaît une expansion fulgurante et représente un véritable enjeu au niveau social, économique et politique. Les traitements actuellement pratiqués pour les patients insulino-dépendants consistent en des contrôles pluriquotidiens de la glycémie, suivis d?injections d?insuline. Cette pratique est non seulement contraignante pour le patient, mais également perfectible, puisque des erreurs de dosage peuvent conduire à des situations dangereuses d?hypoglycémie. Ainsi, une approche basée sur une délivrance d?insuline en boucle fermée, c?est-à-dire sans intervention du patient, constituerait une avancée considérable. Le projet MEDICIN propose de développer des nanovecteurs de l?insuline intelligents, c?est-à-dire capables de délivrer la bonne dose d?insuline au bon moment, en fonction de la concentration en glucose dans la circulation. La mise au point de ces objets permettra le développement d?une forme injectable de l?insuline, administrable une à deux fois par semaine. Ce traitement devrait apporter une meilleure régulation de la glycémie des patients, tout en diminuant considérablement les coûts du traitement. Titre 2 : Mise au point de nanogels sensibles au glucose, biocompatibles et résorbables in vivo.
Les nanogels sont des particules de polymère réticulé, gonflé par le solvant. Grâce à leur porosité, ces objets peuvent encapsuler une molécule et la libérer selon une cinétique qui dépend de sa diffusion à travers le réseau. Nous proposons d?élaborer des nanogels sensibles au glucose, capables d?augmenter leur gonflement et donc leur porosité proportionnellement à la concentration en glucose. Ainsi, l?insuline sera libérée en fonction de la glycémie. Nous avons choisi de concevoir de nouveaux nanogels en utilisant comme constituant majeur un biopolymère qui possède des propriétés bien établies en termes de biocompatibilité, de biodégradabilité et de furtivité. Celui-ci est modifié à la fois par un ligand du glucose, et par des fonctions réticulables, à l?origine de l?aspect tridimensionnel du réseau. Des réseaux de dimensions nanométriques sont obtenus en réticulant les polymères confinés dans des nanoréacteurs. Les propriétés d?encapsulation et de libération d?insuline des matrices développées ont été étudiées, ainsi que leurs interactions avec le milieu vivant. La structure de ces matrices pourra être modulée pour répondre aux exigences de l?application pharmaceutique.

Coordination du projet

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

Aide de l'ANR 0 euros
Début et durée du projet scientifique : - 0 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter