BLANC - Blanc

– Hydrokarst G2

Résumé de soumission

Au cours de la dernière décennie, une part importante des communautés internationales de géophysique et de géodésie ont axé leurs recherches vers l'analyse du système climatique dans le cadre du changement global. Un effort important a été fourni pour mieux appréhender le couplage entre l'atmosphère, l'hydrosphère et les surfaces continentales. C'est particulièrement vrai pour l'étude de l'eau continentale dont le suivi précis des variations du stock d'eau est un enjeu sociétal majeur. Cette étude pourrait progresser aux différentes échelles concernées grâce à différents méthodes géodésiques. Comprendre le stockage et le transfert de l'eau dans les aquifères karstiques est un des challenges les plus important. Avec l'augmentation de la demande en eau, l'importance et l'attention des aquifères karstiques a grandi, en particulier dans les pays du pourtour méditerranéen. La quantification du cycle de recharge ? vidange est nécessaire pour estimer le rendement durable des aquifères et pour prédire les impacts du changement climatique sur les ressources en eau des karsts. Nous souhaitons appliquer deux méthodes géodésiques les plus précises: la gravimétrie absolue / relative et la tiltmétrie pour déterminer les caractéristiques des transferts d'eau dans les systèmes karstiques. Ce jeu de données géodésiques sera complété par de la géophysique moderne en surface et en forage ainsi que des analyses hydro-géochimiques afin de développer un nouveau modèle du karst. Depuis 2005, nous avons développé de nouvelles applications en gravimétrie pour suivre le stockage des masses d'eau souterraines dans les systèmes karstiques (Jacob et al., 2008). Les résultats préliminaires encourageant nous incite à continuer et développer cette approche. Par une approche complémentaire et multidisciplinaire sur une zone limitée du karst, incluant des mesures géophysiques en forage, de la résonance protonique, de la tomographie sismique et électrique et l'analyse des propriétés chimiques des eaux infiltrées dans le karst, l'objectif du projet est de combiner les différentes méthodes pour aboutir à la modélisation hydrodynamique du système karstique. Ce projet peut servir de base méthodologique et technologique pour suivre des aquifères karstiques exploités ou des réservoirs pétroliers.

Coordination du projet

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

Aide de l'ANR 0 euros
Début et durée du projet scientifique : - 0 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter