PRECODD - Ecotechnologies et Développement Durable

Procédés d'agrégation et de Séparation des nanoparticules – NANOSEP

Résumé de soumission

NANOSEP est un futur procédé industriel imaginé par des industriels et des universitaires spécialistes des nanoparticules et du traitement de l’eau pour séparer les nanoparticules des effluents industriels. Le procédé NANOSEP répond à un besoin environnemental urgent. Aujourd’hui, les nanotechnologies produisent plusieurs tonnes par an et plus de 1600 types de nanoparticules, et aucune stratégie n’est mise en face pour protéger l’environnement et les réserves en eau de la pollution nanoparticulaire consécutive à l’industrialisation de ce matériau (afsset 2006). Ce procédé de dépollution spécifiquement adapté au comportement en suspension aqueuse des nanoparticules repose sur la génération d’agrégats macrométriques de ces nano-objets, puis leur extraction du milieu liquide. Pour cela, l’originalité réside dans la combinaison de trois techniques de traitement qui sont la floculation, la flottation et la filtration. Le travail proposé dans NANOSEP en vue de mettre au point ce schéma de traitement industriel s’organise selon différentes tâches qui sont : 1) l’établissement d’une hiérarchisation de la pollution nanoparticulaire en relation avec son impact environnemental et son écotoxicité. 2) Le développement de la physico-chimie de déstabilisation des suspensions liquides de nanoparticules de différentes formes et propriétés de surface. L’ambition de ce volet réside également dans sa volonté de cibler un développement de réactifs coagulant / floculant en accord avec une chimie verte. 3) L’adaptation de la technique de flottation pour repousser ses limites classiques et la rendre efficace à la dynamique des nanoparticules. Une démarche analytique est proposée dans ce projet pour expliquer les relations de cause à effet et pour optimiser chaque étape du procédé. Pour la première fois, l’Imagerie par Résonance Magnétique verticale sera employée sans perturber l’objet étudié, pour définir l’impact des conditions hydrodynamiques sur la texture et la consolidation des flocs de nanoparticules.

Coordination du projet

Mohamed BIZI (BUREAU DE RECHERCHES GEOLOGIQUES ET MINIERES - BRGM)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

BUREAU DE RECHERCHES GEOLOGIQUES ET MINIERES - BRGM
INSTITUT NATIONAL DE L'ENVIRONNEMENT INDUSTRIEL ET DES RISQUES

Aide de l'ANR 800 000 euros
Début et durée du projet scientifique : - 36 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter