Flash Info
Publication du programme PAUSE – ANR Ukraine pour l’accueil de scientifiques ukrainiens et ukrainiennes dans des laboratoires français
BLANC - Blanc

– ACTIVATE

Résumé de soumission

La chimie des espèces organométalliques de type complexe 'ate s'est développée de façon inégale. En effet, si les borates, zincates et cuprates ont trouvé un grand nombre d'applications en synthèse, d'autres espèces tels que les magnésiates, les manganates ou encore les calciates ont été découvertes seulement récemment. Les complexes 'ate sont des espèces très versatiles puisqu'une modulation de réactivité peut être obtenue par variation des métaux et des ligands autour du métal central. Selon ses composants, les complexes 'ate peuvent se comporter très différemment. Par exemple, il est possible de transférer un des ligands du métal. Les deux partenaires du projet qui possèdent des approches différentes de la métallation d'hétérocycles ont décidé d'unir leurs compétences dans l'utilisation de ces complexes 'ate pour la déprotonation sélective de composés (hétéro)aromatiques. La synthèse d'hétérocycles fonctionnels est un domaine très important compte tenu du très grand nombre d'applications de telles structures. Bien que des bases très performantes soient actuellement disponibles, un certain nombre de problèmes subsistent et justifient le développement de nouveaux outils déprotonants utilisables à température ambiante, tolérant les groupes fonctionnels sensibles, permettant d'atteindre de nouvelles régiosélectivités et permettant de transférer une réactivité ajustable aux hétérocycles métallés. Notre objectif est donc de créer de nouveaux complexes 'ate, activés en variant le métal central et en incorporant des ligands appropriés pour induire des déprotonations chimio- et régiosélectives, en particulier dans les cas où les bases classiques sont inopérantes. Un effort sera porté sur le développement de complexes 'ate mixtes à ligands chiraux pour la synthèse asymétrique. Une connaisance structurale de ces nouvelles entités ainsi que leur mécanisme d'action est indispensable et sera permise par un réseau de collaborations internationales : expériences RMN (collaboration avec G. Hilmersson, Suède), analyses RX (A. Wheatley, UK) et calculs théoriques (collaboration avec M. Uchiyama, Japon). Le développement de ces nouveaux réactifs donnera un accès à diverses molécules hétérocycliques pour la pharmacochimie, la chimie supramoléculaire, les matériaux.

Coordinateur du projet

Philippe GROS (UNIVERSITE DE NANCY I [HENRY POINCARE])

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

UNIVERSITE DE NANCY I [HENRY POINCARE]
UNIVERSITE DE RENNES I

Aide de l'ANR 462 000 euros
Début et durée du projet scientifique : - 48 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter