BLANC - Blanc

– MAPP

Résumé de soumission

Si notre compréhension de la plupart des phases évolutives et la vie d'une étoile - a considérablement progressé pendant tout le vingtième siècle, la phase initiale - de cette évolution est restée en revanche assez énigmatique et peu contrainte - par les observations, jusqu'au milieu des années 1980 où les progrès des - instruments sol et espace ont permis de nouvelles avancées. A cette époque, on - découve que les disques d'accretion qui vont donner naissance aux étoiles sont - souvent associés à des puissants jets collimatés, expulsés du disque le long de - son axe de rotation. Révolutionnant la recherche sur la formation des étoiles, - cette découverte a en particulier fourni la preuve indirecte que les champs - magnétiques jouent un role majeur sur la naissance des étoiles. - Le projet présenté ici a pour but d'étudier en détail l'impact des champs - magnétiques sur la formation stellaire. C'est en effet pendant cette période que - les champs magnétiques vont influencer le plus l'évolution d'une étoile non - encore dégénérée, notamment à travers les processus d'accrétion et d'éjection - de matière associés à l'effondrement du nuage moleculaire original. Cette étude - se concentrera surtout sur les régions centrales des disques d'accretion - protostellaires et sur les embryons stellaires en passe de naître. Pour ce projet, - nous allons simultanément moissonner de nouvelles données observationnelles - et mener un programme de simulations numériques MHD multi-D incluant le - champ magnétique; la comparaison des observations et des simulations - permettra de mieux comprendre l'impact du champ magnétique sur la formation - des étoiles et la migration des planètes. - Sur le plan observationnel, ce projet fera appel à la technologie la plus avancée - en terme d'instrumentation (spectropolarimétrie) et de modélisation (imagerie - tomographique) pour déduire la distribution des champs magnétiques au coeur - des disques d'accrétion protostellaire et à la surface des protoétoiles. Sur le plan - théorique, le projet simulera toutes les phases de la formation stellaire, depuis - l'effondrement du nuage jusqu'à la naissance de l'étoile proprement dite, sans - oublier la formation des jets, le couplage disque-étoile et la migration des - planètes dans le disque. - Ce projet de recherche est à la fois très innovant, ambitieux, unique et opportun. - La recherche dans ce domaine est un sujet très populaire au plan international, - reflétant directement son importance pour différents programmes - astrophysiques ultra-prioritaires, tant en France que dans le monde. A notre - connaissance, notre programme est le seul qui envisage d'étudier d'une manière - aussi cohérente et exhaustive l'influence du champ magnétique sur la formation - des jeunes étoiles. Rassemblant une proportion égale d'observateurs et de - théoriciens, notre équipe inclut certains des experts les plus qualifiés, et en - particulier les chercheurs français les plus dynamiques, sur tous les aspects - directement liés au projet. ...

Coordination du projet

Jean Francois DONATI (Université)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE - DELEGATION REGIONALE ILE-DE-FRANCE SECTEUR PARIS A

Aide de l'ANR 300 000 euros
Début et durée du projet scientifique : - 48 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter