BLANC - Programme blanc

– Leisure Concept

Résumé de soumission

Le projet de recherche "Concepts clés dans l'âge de la mondialisation" consiste en une étude comparative de la terminologie des différents arts et dans les discours concernant la fonction esthétique, en vue d'étudier la contamination réciproque des schémas catégoriels dans le cadre de la globalisation du discours sur les arts. Il doit permettre d'étudier concrètement les malentendus liés aux traductions des termes, qui reflètent l'existence de schémas catégoriels divergents cristallisés dans les langues. L'objectif est de se servir de cette connaissance des déplacements par recontextualisation pour mieux comprendre les vécus souvent très différents accompagnant l'uniformisation de surface. Ce projet développe les échanges internationaux prônés par le CNRS en poursuivant la collaboration établie à l'initiative du CRAL entre l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS, Paris) et Taipei Soochow University (SU), financée par le CNRS et par le Taiwan NSC depuis 2001. Il est aujourd'hui renforcé par une collaboration avec l'université de Toronto, à l'initiative du CRAL. Ce projet s'insère dans l'axe "esthétique" des recherches à long terme menées au CRAL et prolonge le programme APN "arts chinois et esthétique occidentale" (2001-04). La première phase du projet portera sur "La question du loisir dans la culture, les arts et l'esthétique". Son objectif est d'étudier le "loisir" dans le contexte des réflexions théoriques dans les cultures chinoise et occidentale et leurs nouvelles formes sous l'influence de la mondialisation dans le "glocalisme" contemporain. Ce projet intègre les objectifs de recherche des Sciences sociales et les priorités interdisciplinaires du CNRS sur les civilisations et sociétés non occidentales. Ce projet est nouveau, à trois titres : 1) il propose une réflexion novatrice dans le domaine esthétique en se centrant sur le concept de loisir du point de vue philosophique, anthropologique, sociologique et littéraire. 2) Il ne demeure pas cantonné aux seuls domaines de la sinologie ou de l'esthétique par sa méthode interdisciplinaire qui intègre divers domaines de la recherche. 3) Il matérialise un échange institutionnel et intercontinental entre Taipei SU (Asie, Taiwan), le CRAL (Europe, Paris) et l'université de Toronto (Amérique du Nord, Canada). Ce projet va donc étudier le sens esthétique et la valeur artistique de la culture du loisir, qui généralement sont laissés de côté dans les discours intellectuels, encore marqués par la dichotomie moderniste entre art et divertissement. Le concept de loisir sera abordé en tant que catégorie esthétique et artistique plutôt que comme un instrument d'investigation. Son contenu diverge ainsi profondément des questions débattues dans les études sur les industries du loisir qui forment le courant principal des recherches sur le loisir depuis les années 1990. Ce projet de recherche commencera en 2006 et durera jusqu'en 2010. Il devrait ouvrir de nouvelles perspectives dans le comparatisme culturel, en essayant de comprendre l'art non seulement en ses termes propres mais aussi dans ses relations avec d'autres domaines proches des pratiques humaines. La recherche se développera en deux axes 1) Une étude de la conception traditionnelle du loisir en Occident (Flahault, Schaeffer) et de la dimension classique du loisir en Chine (Liu, Yeh). Certaines des questions abordées porteront sur la différence entre youxian / xiuxian et le loisir au sens de distraction ou de divertissement. En quoi les pratiques esthétiques chinoises entrant dans le concept de loisir sont-elles différentes de celles de l'Occident ? A l'inverse, dans la mesure où, dans la période contemporaine en Chine, certaines pratiques artistiques (peinture, littérature) sont devenues professionnelles, est-il encore possible de les considérer comme faisant partie des "loisirs" au sens traditionnel du terme ? 2) Une étude de la question du "loisir" dans le contexte de l'économie mondialisée des arts actuels. Les pratiques artistiques, les théories esthétiques et les traditions culturelles non artistiques interagissant et s'influençant mutuellement, quel est le rôle du loisir dans la vie artistique contemporaine (Escande), dans la musique (Buch, Chang), la littérature (Roussin) ou la photographie (Sicard) ? La méthodologie embrasse la philosophie et l'anthropologie (Flahault, Schaeffer, Shen, Lin, Yeh), la sociologie des arts (Tsai), mais aussi la philologie, l'histoire de l'art (Liu, Escande), d'un point de vue esthétique. Résultats attendus : - séminaires à l' EHESS, à Soochow University et à University of Toronto - colloque International :juin 2009, Taipei - workshops : juin 2007, Paris ; juin 2008,Toronto - échanges de chercheurs et d'étudiants - conférences - échanges par le site web du PAA www2.scu.edu.tw/artsco/paa/ - publications en chinois et en français

Coordinateur du projet

Yolaine ESCANDE (Autre établissement d’enseignement supérieur)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

Aide de l'ANR 119 000 euros
Début et durée du projet scientifique : - 48 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter