RNRT - Réseau National de Recherche en Télécommunications

Architectures,COmposants,matériaux ferroélectriques pour têtes Rf Reprogrammables – ACOR2

Résumé de soumission

RESUME LONG
Introduction
Ce projet vise à développer de nouveaux matériaux ferroélectriques pour répondre aux besoins en composants passifs commandables des futures radios logicielles des standards PMR, GSM, UMTS.
Le programme de travail comporte à la fois l'amélioration des matériaux connus (BST) et la recherche exhaustive de nouveaux matériaux composites, ainsi que la préparation de composants tels que filtres tractables dans les différentes bandes d'utilisation, déphaseurs variables, antennes reconfigurables.
La technologie envisagée permettra à terme de limiter de façon importante la diversité des têtes RF produites pour les stations de base et les terminaux, et d'en optimiser le fonctionnement multimodes.

Mots clés : composants reconfigurables, filtrage

Objectifs du projet
Ce projet s'applique à tous les éléments utilisés dans les systèmes de communications pour favoriser leur reconfiguration. On cherchera à rendre reconfigurables les parties RF/IF et antenne tandis que les parties traitement du signal seront reprogrammables (Software radio) par téléchargement. Le besoin d'antennes multibandes et l'installation de nouvelles station sont cause de coûts qui peuvent être réduits par l'utilisation de composants standards large bande : filtres accordables et des déphaseurs variables. Ces dispositifs peuvent être réalisés en utilisant des composants à base de matériaux ferroélectriques où la permittivité diélectrique varie en fonction d?un champ électrique appliqué. L'étude de ces matériaux portera sur la recherche du compromis commandabilité élevée, pertes diélectriques minimales ce qui peut être obtenu en faisant varier la composition pour déplacer la température de Curie et/ou en réalisant des matériaux composites oxyde ferroélectrique-oxide non ferroélectrique.
Le verrou technologique qui sera levé à la fin de cette étude est la faisabilité de matériaux céramiques ferroélectriques commandables en tension, présentant des pertes 10 fois inférieures à celles des matériaux BST actuels, pour les mêmes exigences de stabilité. La mise en ?uvre industrielle de ces matériaux et des composants associés sera similaire à tous les processus basés sur des matériaux céramiques.

Partenaires
Ce projet précompétitif regroupe :
- trois fournisseurs de R&D amont : un laboratoire industriel, Thales R&T (TRT) situé à Orsay, dont le laboratoire Matériaux et Dispositifs Céramiques développe des matériaux céramiques diélectriques, magnétiques et piézoélectriques et possède tous les moyens de synthèse, de mise en forme et de caractérisation des matériaux, et deux laboratoires publics: l'IRCOM situé à Limoges où l'équipe Circuits et Dispositifs Micro-ondes conduit des recherches dans le domaine des télécommunications en s'appuyant sur le développement d'outils de simulation électromagnétiques d'instrumentation et de caractérisation de matériaux originaux et l'ICMCB où l'équipe Matériaux ferroélectriques dispose d?une expérience de plus de 20 ans dans les nouveaux matériaux diélectriques et ferroélectriques.
- un industriel fabricant de matériaux: Temex Ceramics spécialisé dans la production de composants céramiques, matériaux hyperfréquences et condensateurs.
- un industriel fabricant de composants : Chelton Telecom & Microwave spécialisé dans l?étude, la fabrication et la commercialisation de guides d?onde de circulateurs isolateurs, diodes de filtres et de sous ensembles hyperfréquences
- deux spécificateurs de besoins : THALES Communications France (TCF) qui travaille dans les domaines liés aux télécommunications: radiocommunications, déploiement des réseaux ATM, communications par satellite, administration des réseaux et sécurité, et Arialcom, PME spécialisée dans les antennes multibandes pour stations de base et qui possède tous les moyens de simulation électromagnétique, conception, caractérisation et industrialisation associés.
Résultats du projet
Le projet se décompose en 5 sous projets dont les objectifs sont d

Coordination du projet

(ETI (entreprise de taille intermédiaire))

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

Aide de l'ANR 960 681 euros
Début et durée du projet scientifique : - 36 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter