L'analyse d'impact à l'ANR

Dans le cadre de ses missions fixées par le décret de 2006 révisé en 2014, l’Agence nationale de la recherche (ANR) s’attache à analyser l’évolution de l’offre de recherche et mesurer l’impact des financements qu’elle alloue. En lien avec les acteurs de la recherche en France et à l’étranger, l’Agence participe aux réflexions en cours sur l’évaluation d’impact et mène à plusieurs degrés d’analyse, des études sur différents portefeuilles de projets.

Evaluer l’impact des politiques publiques et des politiques scientifiques notamment, est une étape importante pour rendre compte aux citoyens des avancées de la recherche au regard des choix stratégiques et des investissements réalisés. Au-delà de l’impact scientifique des projets, l’ANR souhaite également décrire les retombées sociétales de ces recherches, par exemple sur l’économie, la santé, l’environnement, la culture, etc.

Les enjeux pour l’ANR

En tant qu’agence nationale de financement multidisciplinaire, l’ANR finance depuis sa création plus de 20 000 projets. Les questions d’impact sous-jacentes sont par conséquent très diverses. Quels sont les impacts des actions de l’Agence dans le monde scientifique et socio-économique ? Comment l’offre de recherche évolue-t-elle dans le temps et en fonction des appels ?

L’analyse d’impact s’inscrit dans la logique d’une évaluation responsable de la recherche. A ce titre, l’ANR mobilise un éventail d’approches en s’appuyant par exemple sur l’expertise scientifique, les enquêtes, les interviews mais aussi l’analyse de données, la bibliométrie, le text mining, les études de cas, ou les études économétriques. L’analyse d’impact repose également sur des étapes rigoureuses de collecte de données. La fiabilité et l’accès de ces données, ainsi que leur interopérabilité avec d’autres jeux de données mis à disposition dans le cadre de l’Open Science, sont des enjeux importants pour mener à bien des analyses d’impact.

Les modalités de réalisation, de diffusion et de communication autour de cette activité nécessitent d’être définies en lien avec les acteurs de la recherche. Cette mission s’inscrit dans une démarche de dialogue, de co-construction et d’apprentissage partagé, permettant à l’Agence de mieux anticiper les effets de ses actions et de nourrir sa stratégie en vue d’intégrer à terme ces éléments d’analyse dans sa programmation.

Le chemin d’impact

Une réflexion partagée s’est mise en place, aux niveaux national et international, afin de mutualiser les pratiques, définir des référentiels communs et élaborer des cadres méthodologiques cohérents. A ce titre, le chemin d’impact de la recherche constitue un outil intéressant pour s’approprier les notions et partager un vocabulaire commun.

A l’ANR, l’analyse d’impact s’organise à toutes les étapes du chemin d’impact de la recherche : depuis le démarrage du projet (1) en passant par le suivi (2), le bilan (3) et l’analyse ex post (4 et 5).

Les portefeuilles de projets

Les analyses menées par l’ANR portent sur des portefeuilles de projets, c’est-à-dire des regroupements de projets constitués en fonction du sujet d’intérêt. Il peut s’agir d’un ensemble de projets financés dans une thématique de recherche donnée (les neurosciences), dans le cadre d’un Plan national (l’intelligence artificielle), à travers un instrument de financement (les jeunes chercheurs), en fonction d’un appel à projets ou d’un acteur (organisme de recherche ou région par exemple).

Dans une logique d’ouverture, de transparence et de partage de connaissances, l’ANR communique sur les données et les analyses d’impact décrivant les portefeuilles de projets, sous différents formats : mise à disposition de jeux de données, cartographies, rapports, cahiers thématiques, workshops, colloques, etc.

Consultez les publications, analyses et études d’impact produits par l’ANR et ses partenaires

En savoir plus :

Le manifeste de Leiden

La Déclaration de San Francisco

La politique science ouverte de l’ANR

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter