Flash Info
Les communautés scientifiques rencontrant des difficultés liées à la crise ukrainienne dans la réponse à un appel ou la conduite d’un projet peuvent contacter l’ANR à impactukraine@anr.fr
Clos – 2021

« Développer les protéines végétales et diversifier les sources de protéines » Volet 1 – Protéines de légumineuses – Appel à projets – 2021

Dans le cadre de la stratégie nationale « Alimentation durable et favorable à la santé », il est nécessaire de diversifier la production de sources de protéines pour l’alimentation afin de garantir une alimentation à la fois durable et favorable à la santé.

Cette stratégie nationale contribue à l’un des objectifs du Plan France 2030 : investir dans une alimentation saine, durable et traçable.

Le présent appel à projets s’inscrit spécifiquement dans le cadre de la stratégie d’accélération « Alimentation durable et favorable à la santé », qui contribue à l’un des objectifs du Plan France 2030 : investir dans une alimentation saine, durable et traçable. Il comprend 2 vagues dotées au total de 30 M€. Les légumineuses ne représentent aujourd’hui qu’une faible part de l’assolement en grande culture en France, faisant face à plusieurs verrous :

  • Elles affichent des rendements moins élevés et plus instables que les cultures majeures, quoique leur rendement protéique soit plus important ;
  • Mal insérées dans les systèmes de culture, ces espèces peuvent aussi être affectées par des problèmes de pathogènes importants pour lesquels il n’existe pas aujourd’hui de solution ;
  • Au stade de la transformation, les industriels rencontrent des difficultés pour la mise en forme de produits composés à 100% de légumineuses et doivent également remédier à certains défauts organoleptiques (exemple : « goût vert ») et à la présence de facteurs antinutritionnels ;
  • Par ailleurs, la tradition d’une alimentation riche en légumineuses s’est largement perdue en France (contrairement à d’autres pays) et on peut souligner que les services rendus par les légumineuses ne sont aujourd’hui pas ou peu valorisés par le marché ;
  • Enfin, les investissements en R&D sur les légumineuses - à l’exception du soja - sont faibles par rapport à ceux consentis sur les espèces « majeures », ce qui crée un effet de verrouillage qui explique notamment que l’offre variétale soit aujourd’hui très limitée.


L’objectif est de favoriser la recherche et le développement afin de faire émerger une offre compétitive de protéines de légumineuses, en vue de diversifier les sources de protéines pour l’alimentation humaine. Il s’agit de répondre à une demande croissante de la société, à la croisée d’enjeux nutritionnels et environnementaux et de renforcer la souveraineté alimentaire de la France et de l’Europe. Les projets attendus et éligibles à la première vague du présent appel à projets devront prendre en compte a minima quatre items dans au moins 2 des 3 axes proposés (2 items de l’axe 1 et 2 items de l’axe 2 par exemple) :

Axe 1 - Production de légumineuses

  • Développement d’outils de génotypage d’intérêt pour caractériser les ressources génétiques de légumineuses d’intérêt,
  • Sélection variétale de légumineuses, incluant les espèces orphelines ou sous exploitées / valorisées, dans l’objectif d’améliorer le taux de protéines, la résistance aux stress biotiques et abiotiques, la résistance aux agresseurs, de s’affranchir des effets potentiellement délétères pour la santé humaine (allerginicité, facteurs anti-nutritionnels, …), l’aptitude à la transformation, et renforcer leur effet bénéfique sur les sols, dans le contexte du changement climatique,
  • Caractérisation des rhizobium, compréhension des mécanismes symbiotiques, inoculation, co-inoculation de plusieurs micro-organismes pour une symbiose optimisée selon les systèmes de culture et les conditions pédologiques,
  • Compréhension des mécanismes culturaux et trophiques conduisant à la production de protéines dans la plante, en particulier amélioration de l’efficience et de la valorisation de la fixation symbiotique, rôle de l’inoculum.

Axe 2 - Transformation et consommation de légumineuses

  • Physicochimie des protéines végétales, procédés d’extraction et purification, caractérisation et développement des fonctionnalités dont les fonctionnalités technologiques ouvrant la voie à la création de nouveaux produits répondant à la demande les consommateurs,
  • Acceptabilité et sensorialité des produits, interactions des légumineuses avec le bol alimentaire, digestibilité et nutrition,
  • Approche systémique (de la ferme à l'assiette) de la construction de la qualité d’aliments à base de légumineuses,
  • Mise au point des méthodes et outils génériques permettant de qualifier un large panel de sources de protéines au regard de critères de qualités nutritionnelles, d’allergénicité, digestibilité et sensorialité, permettant un approvisionnement régulier et sécurisé,
  • Optimisation de l’extraction et de la valorisation de co-produits à forte valeur ajoutée.

Axe 3 - Diversification et optimisation

  • Compréhension des mécanismes et des conditions (approches multi-services, …) favorisant l’insertion de légumineuses dans les rotations, et conduisant à un accroissement conséquent des surfaces de légumineuses d’ici dix ans,
  • Innovation organisationnelle pour valoriser les services environnementaux rendus par les légumineuses (exemple : diversification des rotations, qui favoriserait une production intégrée économe en pesticides) conduisant à une agriculture diversifiée source de revenus sécurisés pour les agriculteurs,
  • Modélisation des usages, cascades ou boucles de l’azote à différentes échelles, et caractérisation en fonction des espèces de légumineuses,
  • Analyse réflexive sur les acteurs économiques (production, transformation et commercialisation) pour remplir les conditions du développement de filières locales de légumes secs, compétitives et résilientes.

Les projets proposés devront être partenariaux et impliquer au moins un organisme de recherche et une entreprise. Les projets seront sélectionnés par un jury international opérant en toute indépendance.

Ouvert
Clos
Ouverture : 20/12/2021 à 13h00 CET
Limite de soumission des dossiers : 28/04/2022 à 11h00 CEST
Limite de soumission lettres d'engagement signées : 05/05/2022 à 11h00 CEST

Contacts

Prot-Leg(at)anr.fr

Modalités de soumission

Le dossier de soumission complet est constitué des documents ci-dessus intégralement renseignés.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter