Sélectionné – 2014

Appel à projets internationaux du Belmont Forum : Observation de l’Arctique et recherche sur la durabilité

L'ANR se joint au Belmont Forum pour lancer un appel à projets transnationaux sur le thème de l'observation de l'Arctique et la durabilité.

Prévoir un environnement durable, dans lequel les besoins humains sont satisfaits équitablement sans nuire à l'environnement, et sans sacrifier la capacité des générations futures à répondre à leurs besoins, exige une solide compréhension du système intégré de la société, du monde naturel et des altérations humaines sur l'environnement. Le développement d'une telle compréhension du système intégré est un intérêt commun des membres du Belmont Forum et est l'objet de cet appel à projets collaboratifs. Le but ultime de l'appel est d'utiliser les systèmes d'observation de l'Arctique, les jeux de données et les modèles existants pour évaluer les défis et les opportunités clés liés au développement durable de la région arctique afin de créer de nouvelles théories scientifiques et approches de ces défis et des opportunités, ainsi que la prise de décisions pour aller vers un environnement arctique durable.

Le Belmont Forum cherche à soutenir des projets qui sont basés sur de la recherche inter- et trans-disciplinaire impliquant un fort engagement de la communauté des utilisateurs. Reconnaissant que les communautés internationales de recherche ont besoin de relever les défis du présent appel à différents stades de développement, le Belmont Forum soutiendra trois types complémentaires de propositions.

  1. TYPE 1 (éligible à un financement ANR) : petites subventions de collaboration, disponibles pour connecter les chercheurs et les intervenants de trois pays ou plus à s'engager dans une collaboration transdisciplinaire autour d'un ou plusieurs thèmes. Pour leur collaboration, les candidats devront prendre en considération le développement de projets de recherche pour d'autres appels (nationaux ou internationaux), les meilleures pratiques, les méthodologies partagées et la recherche interdisciplinaire pour ces thèmes. Il est prévu que ces équipes de recherche pourront fournir des produits pertinents qui permettraient de faire avancer la compréhension des systèmes couplés humains-naturels dans l'Arctique et de la résilience de l'Arctique. Le budget total pour un projet TYPE 1 ne doit pas dépasser 200 000 euros (max. 50 K€ pour la contribution française).
     
  2. TYPE 2 (non éligible au financement de l'ANR) : petites subventions de synthèse, disponibles synthétiser des résultats de subventions de recherche existantes ou finies, d'activités, et d'autres projets nationaux ou internationaux. Les proposants sont invités à construire leurs projets en étroite relation avec les projets de recherche financés, avec d'autres projets nationaux et internationaux et avec des groupes d'intervenants. Le budget total pour un projet de type 2 devraient pas excéder 500.000 euros.
     
  3. TYPE 3 (éligible à un financement ANR) : Les subventions de recherche, disponibles pour répondre à un ou plusieurs des thèmes à travers la lentille des systèmes d'observation de l'Arctique et de la science sur la durabilité. Des observations de l'évolution du système Arctique sont collectées par nombre d'institutions, y compris mais pas seulement à des résidents locaux, des universités, des gouvernements et des industries. Les proposants sont invités à exploiter les données disponibles sur l'observation de diverses infrastructures de recherche, les réseaux d'observation de l'Arctique, et les théories scientifiques pour étudier, développer et faire progresser les connaissances sur les systèmes couplés humains-naturels dans l'Arctique. Il peut s'agir de travaux sur les stratégies d'adaptation, de conception durable, de planification de scénarios, et d'élaboration de politiques. Le budget total pour un projet TYPE 3 ne devrait pas dépasser 1.000.000 Euros.

Le financement doit aider les chercheurs à coopérer au sein de consortiums comprenant des partenaires venant d'au moins trois des pays participants à l'appel.

Les pays participants à l'appel sont les suivants : Canada (NSERC et SSHRC), Chine (NSFC), France (ANR et CNRS), Islande (Rannis et SAI), Inde (MoES), Italie (CNR), Japon (JST), NordForsk, Norvège (RCN), Russie (RFBR), USA (BOEM et NSF), USA-UK (WOC).

Le consortium impliquant un partenaire français doit proposer un sujet de recherche nouveau incluant un minimum de 2 partenaires venant de 2 autres pays participant à l'appel, et pouvant recevoir des fonds nouveaux correspondant à de la nouvelle main d'œuvre, de l'expérimental, de l'équipement, des coûts d'opération ou des accès à des infrastructures de recherche.

Le projet doit être soumis par le partenaire coordinateur sous forme électronique, sur le site indiqué ci-dessous, avant la date limite de dépôt sur le site.

Ouvert
Clos
Ouverture : 09/04/2014 à 15h59 CEST
Limite de soumission des dossiers : 31/07/2014 à 23h59 CEST

Responsable de programme : Patrick Monfray   patrick.monfray(at)agencerecherche.fr


Chargé de mission scientifique: Johann Müller johann.muller(at)agencerecherche.fr

 

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter