Sélectionné – 2013

Appel à projets international de recherche multipartenaires sur les gaz à effet de serre (GES) issus de l’agriculture

Le défi de la réduction des émissions de gaz à effet de serre provenant de l'agriculture nécessite une approche stratégique globale et la coopération entre les programmes de recherche nationaux. À cette fin, l'initiative de programmation conjointe sur l'agriculture, la sécurité alimentaire et le changement climatique (JPI-FACCE) ouvre un appel à projets international de recherche multipartenaires sur les gaz à effet de serre (GES) issus de l’agriculture réunissant 11 pays du JPI-FACCE ainsi que le Canada, la Nouvelle-Zélande et les États-Unis.

Le changement climatique est un problème mondial qui ne peut être abordé qu’avec une approche internationale. Responsable d’entre 19% et 29% de toutes les émissions de GES, le secteur agricole peut contribuer de plusieurs manières à la réduction de ces émissions et à la séquestration du carbone tout en aidant répondre à des objectifs de sécurité alimentaire. Afin de développer de manières plus efficaces et productives des systèmes agricoles, il est nécessaire d'accroître la coopération de recherche et d’investissement dans les technologies et les pratiques d'atténuation. Les recherches menées contribueront à l'amélioration de la mesure des émissions de gaz à effet de serre et de la séquestration du carbone dans le sol dans les différents systèmes agricoles, ainsi que de proposer, tester et vérifier les nouvelles pratiques, les stratégies et les solutions pour augmenter durablement le potentiel de séquestration du carbone des sols agricoles. En outre, cet appel cherche à transférer les connaissances aux agriculteurs pour leur permettre d'être les acteurs principaux dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre dans le secteur agricole.

L'appel lancé par le JPI-FACCE avec l'Institut national américain de l'alimentation et de l'agriculture de l'USDA, le Ministère néo-zélandais des industries primaires et de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire et le Canada, vise à réunir des consortiums de recherche d’excellence afin de renforcer la collaboration internationale dans le cadre du problème mondial de lutte contre le changement climatique.

Ouvert
Clos
Ouverture : 01/03/2013 à 10h36 CET
Date limite de déclaration d'intention : 27/03/2013 à 14h00 CET
Limite de soumission des dossiers : 03/09/2013 à 14h00 CEST

Le projet doit être soumis par le partenaire coordinateur sous forme électronique, sur le site accessible par ce lien, avant la date limite de dépôt sur le site.

Contacts ANR :

Responsable de programme, Maurice Héral

Chargé de mission scientifique : Johann Müller Johann.MULLER(at)agencerecherche.fr

 

Erratum du 19/03/2013 :

  • Pour les  "annexe pour les participants francais", le point 7 des critères de recevabilité-Eligibilité a été modifié : la phrase "Le consortium impliquant un partenaire français doit proposer un sujet de recherche nouveau incluant un minimum de 2 partenaires financés en cash." est devenue "Le consortium impliquant un partenaire français doit proposer un sujet de recherche nouveau incluant un minimum de 2 partenaires venant  d'un minimum de 2 autres pays participant à l'appel, et pouvant recevoir des fonds nouveaux correspondant à de la nouvelle main d'œuvre, de l'expérimental, de l'équipement et des coûts d'opération."
  • Pour le document "texte de l'appel à projets" : pages 32, la phrase "WITHIN THE FRAME OF THIS CALL ANR IS INTENDING TO FUND ONLY NEW TRANSNATIONAL RESEARCH PROJECTS, WITH DETERMINANT CONTRIBUTION FROM AT LEAST TWO OTHER COUNTRIES INCLUDING NEW MANPOWER, EXPERIMENTAL, EQUIPMENT AND OPERATING COSTS."  A été rajoutée. Et la phrase "The consortium involving French partner must propose a new research project including a minimum of 2 partners which are funded in cash." À été remplacée par "The consortium involving French partner must propose a new research project including a minimum of 2 partners from a minimum of 2 other countries participating to the call which can receive new funding corresponding to new manpower, experimental, equipment and operating costs."