8<sup>ème</sup> édition du Workshop Interdisciplinaire<br />sur la Sécurité Globale- WISG

8ème édition du Workshop Interdisciplinaire sur la Sécurité Globale- WISG

30 et 31 janvier 2014 - Université de Technologie de Troyes

La sécurité globale est définie1 comme la capacité à assurer, à une collectivité donnée et à ses membres, un niveau suffisant de prévention et de protection contre les risques et les menaces de toutes natures et de tous impacts, d'où qu'ils viennent. Cette capacité doit s'exercer dans des conditions qui favorisent le développement sans rupture de la vie et des activités collectives et individuelles.

La sécurité globale est un enjeu majeur pour la France et l'Europe qui se décline à trois niveaux :

  • Sociétal. Comme en témoigne l'actualité, les risques et menaces auxquels les Etats doivent faire face se multiplient et se diversifient.
  • Economique. L'Europe et en particulier la France et l'Allemagne, sont des acteurs de premier plan sur le marché mondial de la sécurité, un marché très concurrentiel et en croissance constante.
  • De souveraineté. Il apparait important de maintenir une souveraineté pour répondre aux besoins étatiques et des opérateurs d'importance vitale.

Dans ce contexte, la recherche en sécurité apparait comme un moteur incontournable, auquel le programme CSOSG -Concepts, Systèmes et Outils pour la Sécurité Globale- de l'ANR et le volet sécurité du 7ème programme cadre de recherche et développement de l'Union Européenne ont largement contribué.

Le WISG 2014

Depuis 2007, le Workshop Interdisciplinaire sur la Sécurité Globale -WISG- réunit chaque année la communauté de recherche en sécurité pour faire le point et échanger autour de résultats récents obtenus, notamment dans le cadre des projets financés par l'ANR via le programme CSOSG.

Les sept premières éditions du WISG ont pleinement montré la pertinence d'une telle manifestation, tant par la variété des questions abordées que par la diversité et la complémentarité des participants, qu'ils soient de la sphère institutionnelle, académique ou industrielle. La participation soutenue et régulière (autour de 350 inscriptions chaque année) confirme que le WISG répond à un réel besoin de transversalité et qu'il est devenu un rendez-vous annuel, lieu de rencontre privilégié.

L'organisation d'une session dédiée à la recherche de partenaires fera du WISG 2014 une opportunité pour les acteurs de la recherche en sécurité de préparer des consortiums en vue des prochains appels franco-allemand (ANR-BMBF) et européen (Horizon 2020). La présence d'acteurs allemands de la recherche en sécurité étant attendue, une traduction simultanée du français vers l'anglais sera mise à disposition des auditeurs étrangers.

Au-delà du bilan des travaux financés par l'ANR, l'édition 2014 du WISG sera également l'occasion de présenter les nombreux changements en cours au niveau français et européen en matière de soutien à la recherche en sécurité.

2014, année charnière

Pour la recherche en sécurité, 2014 sera une année de transition tant au niveau français qu'européen. En France, la création d'une filière industrielle de sécurité vise à répondre aux différents enjeux liés à la sécurité, notamment en contribuant à la cohérence des actions de la recherche française dans le domaine.

Au niveau de l'ANR, 2014 est également une année particulière, puisqu'elle correspond à un changement des modalités d'intervention de l'agence. La programmation passe désormais en grande partie par un appel générique annuel, où la sélection se fait en 2 temps. Ce nouveau mode de fonctionnement, notamment organisé autour de grands Défis sociétaux, a vu émerger un Défi dédié à la sécurité globale intitulé "Liberté et sécurité de l'Europe, de ses citoyens et de ses résidents". Inscrit dans la continuité du programme CSOSG, ce défi a pour objectif de contribuer à apporter des solutions nouvelles pour la sécurité des citoyens et résidents français et européens, dans un esprit de liberté et de justice, en cohérence avec les priorités nationales et européennes, et par une approche interdisciplinaire.

En complément de l'appel à projets générique de l'ANR, un appel à projets franco-allemand dédié à la protection des infrastructures critiques sera ouvert en 2014. Il s'intègre dans le cadre de l'accord bilatéral initié en 2009 entre le programme CSOSG de l'ANR et le programme de recherche "Research for Civil Security" du BMBF (Ministère Fédéral allemand de la Recherche et de l'Education). Dans ce cadre, 11 projets communs ont déjà été financés.

Enfin, au niveau européen, 2014 verra le lancement du nouveau programme cadre de recherche Horizon 2020 qui couvrira la période 2014-2020 et dont le challenge "Secure Societies" est dédié à la recherche en sécurité.

Bilan du WISG 2014

 

 

 

 

 


1 Par l’Institut National des Hautes Études en Sécurité, 2003