Actu
06/07/2020

Recherche et innovation défense : lancement d’un nouvel appel à projets ASTRID sur les technologies quantiques

Afin de soutenir des projets de recherche sur des thèmes d’intérêt pour le domaine civil et la défense, l’Agence nationale de la recherche (ANR) et l’Agence de l’Innovation de la Défense (AID) lancent un appel à projets ASTRID ciblé sur les technologies quantiques, opéré par l’ANR et financé intégralement par l‘AID. La date limite de dépôt des propositions est fixée au 30 septembre 2020 à 13h.

Cet appel thématique est complémentaire de l’appel ASTRID édition 2020, un programme lancé en 2011 par l’ANR et la Direction générale de l’Armement (DGA) pour soutenir des projets de recherche à caractère fortement exploratoire, innovant et à bas niveau de maturité technologique (TRL compris entre 1 et 4), et pour favoriser des ruptures scientifiques et technologiques aux applications potentielles pour la défense, la recherche civile et l’industrie.

Un appel thématique pour soutenir la recherche duale sur les technologies quantiques

De nombreuses ruptures scientifiques et technologiques ont été rendus possibles grâce à la physique quantique. La recherche sur les technologies quantiques est aujourd’hui une priorité des gouvernements, en particulier la France, pour favoriser l’émergence de ces technologies de rupture, à l’instar du programme européen Quantum Technology. Afin de soutenir des projets de recherche dans ce domaine, l’appel ASTRID thématique se décline sur les trois axes suivants :

  • Capteurs. Les capteurs quantiques constituent le thème prioritaire de cet appel. Les applications envisagées concernent le positionnement, la navigation, les bases de temps ; la magnétométrie ; l’analyse de spectres électromagnétiques ; la gravimétrie ; et l’analyse de composants électroniques.
  • Algorithmie. Des projets proposant des algorithmes pour machines à bases de technologies NISQ (noisy intermediate-scale quantum) pourront également être soutenus dans la mesure où ils sont susceptibles de s’insérer dans des cas d’usage d’intérêt défense.
  • Cryptographie – communication. La cryptographie post-quantique, les technologies habilitantes, et les projets concernant les radars quantiques n’entrent pas dans le champ de cet appel.

Consultez la présentation détaillée des axes dans le texte de l’appel

Le programme ASTRID vise à soutenir des projets impliquant au moins un organisme de recherche public ou assimilé. Le nombre total de partenaires est généralement inférieur à cinq. La durée des projets est comprise entre 18 et 36 mois et le montant de l’aide est de 300 K€ par projet maximum.

Consultez les conditions d’éligibilité, les modalités de dépôt ou le processus d’évaluation dans le texte de l’appel

En savoir plus :

L’essentiel sur les programmes ASTRID et ASTRID Maturation

L’appel à projets ASTRID 2020