Flash Info
Dans le contexte exceptionnel lié à l’épidémie de Covid-19, l’ANR adapte le calendrier de ses appels à projets. Lire la suite
Actu
18/12/2019

Pré-annonce : un appel à projets transnationaux sur la prévention de la dénutrition chez les personnes âgées

Dans le cadre du JPI HDHL (« une alimentation saine pour une vie saine ») et de l’initiative ERA-HDHL, l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) lancera prochainement un nouvel appel à projets internationaux dans le domaine de la nutrition et de la santé. Cet appel réunira 13 agences de financement de 11 pays différents. Le lancement de cet appel, qui se déroulera en une seule étape suivie d’un droit de réponse aux experts, est prévu le 20 janvier 2020 avec une date limite de soumission des propositions fixée au 7 avril 2020 à 17h00.

Alors que la population européenne est vieillissante, et que de nombreuses personnes âgées souffrent de dénutrition, la prévention de cette dernière chez les personnes âgées constitue désormais un important enjeu pour la santé publique Européenne. En effet, la dénutrition affectant les personnes âgées est associée à la constante dégradation de leur état de santé, à des séjours hospitaliers plus nombreux et plus longs, et une diminution de leur espérance de vie. Le présent appel à projets vise à financer des projets internationaux et interdisciplinaires de haut niveau visant à prévenir la dénutrition des personnes âgées via une meilleure compréhension de la balance entre habitudes alimentaires et activité physique et via le développement de produits alimentaires innovants.

Par le biais de cet appel à projets, l’ERA-NET ERA-HDHL vise à créer des liens entre différents partenaires (recherche publique/privée, industriels, associations, milieu médical et paramédical, protection sociale) ayant une expertise scientifique et technologique complémentaire afin de lutter le plus efficacement possible contre la dénutrition touchant les personnes âgées.

Thèmes soutenus

L’objectif de l’appel est d’améliorer la prévention de la dénutrition chez les personnes âgées. En particulier, cet appel s’intéressera à :

  • Mieux comprendre comment l’équilibre entre les habitudes alimentaires et l’activité physique peut prévenir la dénutrition des personnes âgées. Les projets doivent s’intéresser aux mécanismes biologiques influençant la disponibilité, l’assimilation, et le métabolisme des nutriments présents dans l’alimentation ou dans les produits alimentaires et montrer comment l’exercice physique et le style de vie peuvent influencer ces paramètres.
  • Développer des produits alimentaires innovants visant à prévenir la dénutrition des personnes âgées. Le développement du produit devra être basé sur des recherches scientifiques portant sur la disponibilité, l’absorption et le métabolisme des nutriments chez les personnes âgées.

Dans le cadre de cet appel, les recherches portant sur la suralimentation et l’obésité des personnes âgées, les recherches portant exclusivement sur l’étude du microbiome, le traitement de la dénutrition lorsque celle-ci est déjà installée, le développement de compléments alimentaires sous forme de pilule ou l’étude générale du métabolisme des nutriments sans but de prévention sont exclus.  L’utilisation de modèles animaux ou la réalisation d’expériences in vitro est possible uniquement si les analyses effectuées et les modèles utilisés sont pertinents pour l’étude de la dénutrition chez l’Homme.

Chaque consortium doit comprendre entre 3 et 6 participants éligibles au financement et appartenant à au moins 3 pays différents (Allemagne, Belgique, Espagne, France, Irlande, Israël, Italie, Lettonie, Norvège, Pologne et Royaume-Uni) . Deux partenaires maximum éligibles au financement et du même pays sont acceptés au sein de chaque consortium. La participation de partenaires additionnels sur fond propre est possible mais limitée à deux partenaires par consortium. L'ANR financera exclusivement les partenaires français des projets sélectionnés, à hauteur de 250 000 euros maximum par partenaire (300 000 euros maximum si le partenaire est le coordinateur du projet).

Le financement sera attribué pour une durée de trois ans maximum.

En respect avec les engagements de l’ANR, les participants s’engagent à déposer leurs publications au sein d’archives ouvertes, et à respecter le protocole de Nagoya concernant l’utilisation des ressources génétiques.

La soumission des projets se fera en une seule étape qui se clôturera le 7 avril 2020, suivie d’un droit de réponse aux experts qui se tiendra du 10 au 20 juillet 2020.

Plus d’informations

https://www.healthydietforhealthylife.eu