Communiqué de presse
14/10/2021

L’ANR créé la direction de la stratégie numérique et des données confiée à Martine Garnier-Rizet

Dans un contexte où la donnée est un puissant vecteur de la transformation, de la transparence et de l’efficacité de l’action publique, l’Agence nationale de la recherche (ANR) se dote d’une direction de la stratégie numérique et des données dont la mission est de concevoir et de déployer une politique de la donnée en appui aux directions de l’Agence et en lien avec le MESRI et les acteurs de l’ESRI. Depuis le 1er septembre 2021, Martine Garnier-Rizet, jusqu’alors Responsable du département Numérique et Mathématiques (NUMA) et chargée de la politique science ouverte à l’ANR, en assure la direction.

Téléchargez le communiqué de presse

Au cœur des métiers de l’ANR, les données sont collectées à chaque étape du parcours d’un projet de recherche : dépôt, évaluation, sélection, résultats, impact. Elles sont aussi présentes au sein des projets eux-mêmes faisant partie intégrante des travaux de recherche.

Avec la loi pour une République numérique, la France décide d’une politique d’ouverture par défaut des données administratives et la création d’une mission de service public de la donnée. Dans le domaine de la recherche, cette politique a été réaffirmée en 2018 dans le plan national pour la science ouverte qui exprime « l’engagement de la France pour que les résultats de la recherche soient ouverts à tous, chercheurs, entreprises et citoyens, sans entrave, sans délai ».

Dans ce contexte, l’ANR créé aujourd’hui la direction de la stratégie numérique et des données afin de renforcer sa démarche d’analyse, d’ouverture et de partage des données scientifiques et administratives, et de poursuivre le développement de son action en matière de science ouverte inscrite dans un contexte national, européen et international.

Rattachée au Président-directeur général, la direction de la stratégie numérique et des données est organisée en trois pôles : la gouvernance des données ; les bilans, études et analyses d’impact ; la politique science ouverte. Elle a en charge :

  • L’élaboration de la politique de la donnée de l’ANR, l’organisation de la gouvernance, le traitement, la qualité des données ;
  • La coordination avec les autres directions de l’Agence, le MESRI et les acteurs de l’ESRI pour la simplification et le partage des données dans le cadre de la Politique des données des algorithmes et des codes sources du MESRI ;
  • La coordination avec les autres agences de financements, notamment dans le cadre du portail appelsprojetsrecherche.fr ;
  • La valorisation des données pour produire et diffuser de l'information : bilans, études et analyses d'impact ;
  • La transition vers la science ouverte dans le cadre du deuxième plan national lancé en juillet dernier.
CommuniquePresse

Martine Garnier-Rizet, nommée Directrice de la stratégie numérique et des données

Titulaire d’un doctorat en synthèse de la parole obtenu au LIMSI-CNRS, Martine Garnier-Rizet a débuté sa carrière comme ingénieur de recherche chez Telia Research en 1994 après avoir réalisé un séjour post-doctoral au Royal Institute of Technology de Stockholm en 1993.

En France, elle participe au lancement de FRANCIL (Réseau Francophone de l’Ingénierie de la Langue) et rejoint, en 1996, l’équipe R&D Reconnaissance et Traitement de la Parole de la société VECSYS (rachetée par Bertin Technologies). Tout en conservant une partie de son activité dans l’industrie, elle poursuit sa carrière à l’Institut franco-allemand des technologies Multilingues et Multimédias de l’Information (IMMI-CNRS), en tant que coordinatrice du programme Quaero, aux côtés de Technicolor et de la Direction générale de l’armement (DGA).

Ancienne membre du Bureau Exécutif du Réseau National des Technologies Logicielles (RNTL) en 2006, vice-présidente de l’Association Européenne pour les Ressources Linguistiques (ELRA) en 2009 et 2010, Martine Garnier-Rizet a été membre puis présidente de la Commission Thématique Connaissance de Cap Digital en 2011 et 2012, et membre du comité scientifique du programme européen COST en 2015 et 2016.

Elle rejoint l’Agence nationale de la recherche en 2013 où elle occupe successivement les fonctions de Responsable du programme Contenus Numériques et Interactions (CONTINT), Responsable adjointe du département Numérique et Mathématiques (NUMA) avant d’en assurer la direction à partir de 2017.

Membre du Conseil scientifique et technique du Centre pour la communication scientifique directe (CCSD) de 2014 à 2018, des groupes de travail de Science Europe liés à la science ouverte depuis 2014, et depuis 2019 du Secrétariat Permanent pour la Science Ouverte (SPSO), elle a coordonné la mise en place de la politique science ouverte à l’ANR.

Martine Garnier-Rizet est Chevalier de l’ordre national du mérite.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter