Actu
25/06/2019

Lancement de l’appel à projets « Cultiver et protéger autrement » pour une agriculture performante et durable

L’Agence nationale de la recherche (ANR) lance un appel à projets « Cultiver et protéger autrement » dans le cadre des Investissements d’avenir pour permettre l’émergence, à l’horizon 2030-2040, d’une agriculture sans pesticides mobilisant intensément les principes de prophylaxie et d’agroécologie. Il vise à financer des projets de recherche collaboratifs de longue durée, contribuant à des connaissances et à des solutions pour le développement de nouvelles pratiques et de systèmes de production agricole sans pesticides. La date limite de dépôt des dossiers est fixée au 4 décembre 2019.

Réduire l’usage des produits phytosanitaires en agriculture, à l’origine de contaminations des différents compartiments de l’environnements et d’effets néfastes sur la biodiversité et sur la santé humaine, est un enjeu majeur pour le Gouvernement qui a réaffirmé l’objectif d’une réduction de 50% à l’horizon 2025, dans le cadre du Plan Ecophyto II+.

Doté de 30 millions d’euros, le Programme Prioritaire de Recherche (PPR) « Cultiver et protéger autrement » du Programme 421 des Investissements d’avenir, s’inscrit dans un contexte de renforcement des moyens investis dans la Recherche pour mettre en place de nouveaux systèmes de cultures sans pesticides. Il concerne l’ensemble de l’agriculture française, de métropole et d’outremer, et l’ensemble des productions végétales, annuelles et pérennes. L’INRA en assure le pilotage scientifique et l’ANR la sélection des projets, leur financement et leur suivi.

Conception de nouveaux systèmes de production et épidémiosurveillance

L’appel à projets lancé par l’ANR vise à financer deux types de projets coordonnés par des établissements d’enseignement supérieur et de recherche :

  • Des projets intégratifs de grande ampleur, d’une durée de 6 ans maximum, regroupant de larges consortiums de recherche (des sciences du végétal aux sciences humaines et sociales en passant par l’agronomie, l’écologie et les sciences de l’ingénieur), et visant la conception de systèmes de production sans pesticides ;
  • Des projets d’une durée de 5 ans maximum, visant à la mise en place d’un dispositif d’épidémiosurveillance renforcé, orienté vers la prophylaxie et reposant sur le développement de méthodologies, d’outils et d’indicateurs appropriables par les agriculteurs et les acteurs du développement agricole.

La participation des instituts techniques, des chambres d’agriculture et/ou d’entreprises aux projets est encouragée. Les dossiers doivent être déposés au plus tard le 4 décembre 2019 à 11h00 (CEST). 

Consulter les critères d’éligibilité, d’évaluation, et l’ensemble des textes de l’appel à projets sur la page dédiée

En savoir plus :

Retour sur la journée d’information et d’échanges sur le Programme Prioritaire de Recherche « Cultiver et protéger autrement »