Actu
07/09/2011

Découverte d'un gène clé dans le mécanisme de la transformation d’un cerveau sain en cerveau épileptique

L’épilepsie du lobe temporal, l'une des maladies neurologiques les plus fréquentes chez l’homme adulte, est souvent la conséquence d'une agression du cerveau (méningite, traumatisme crânien, etc..) qui peut avoir eu lieu des dizaines d'années auparavant. Dans le cadre des projets ANTARES et MINOS financés par l’ANR, l’équipe de Christophe Bernard, directeur de recherche Inserm, en collaboration avec une équipe américaine, a identifié un gène à l'origine du mécanisme de transformation d’un cerveau « sain » en un cerveau « épileptique » après agression. En bloquant la protéine issue de ce gène chez des souris "épileptiques", les chercheurs ont réussi à ralentir la progression de la maladie, voire à l’inverser.


Pour en savoir plus, l'interview de Christophe Bernard sur le site de l'INSERM

Mis à jour le 20 mars 2019
Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter