Actu
02/10/2014

Appel générique 2015 : les projets internationaux encouragés

L’ANR s’attache à promouvoir la recherche collaborative en Europe et dans le monde, et ainsi à faire émerger des partenariats scientifiques de haut niveau entre équipes françaises et étrangères. Pour répondre à ces objectifs, elle propose notamment l’instrument de financement PRCI : Projets de recherche collaborative – International. Mobilisable dans le cadre de l’appel générique édition 2015, il permet aux équipes nationales de soumettre des projets en collaboration avec un certain nombre de pays.

Dans le cadre de sa politique de coopération internationale, l’ANR soutient le développement de projets de recherche transnationaux. Elle signe des accords qui permettent d’atténuer les barrières et de faciliter de cette façon les collaborations entre les équipes des différents pays. Ces accords peuvent porter sur des thématiques ciblées ou peuvent être ouverts à l’ensemble des thèmes de recherche financés par l’ANR. Chaque agence finance alors ses équipes nationales.

En ce qui concerne l’appel générique 2015, ces partenariats sont mis en œuvre via l’instrument PRCI. Les projets internationaux sont donc en compétition directe avec les projets nationaux. Les pays concernés sont l’Allemagne, l’Autriche, le Brésil (Etats de Pernambouc et de Sao Paulo), le Canada, la Chine, l’Inde, Hong Kong, le Luxembourg, le Mexique, la Roumanie, Singapour, la Suisse, Taiwan et la Turquie. Seules des collaborations binationales sont possibles. Les thèmes éligibles sont différents d’un pays à l’autre.

Une forte synergie est attendue et doit se concrétiser par une implication équilibrée des partenaires français et étrangers, ainsi que par l’identification d’un coordinateur scientifique dans chacun des pays.

Des modalités qui varient selon le pays

Les conditions de soumission et d’évaluation des projets varient en fonction du pays. Celles-ci sont clairement explicitées dans des annexes disponibles sur la page de l’appel générique.

En règle générale, les coordinateurs français et étrangers doivent soumettre leur proposition en parallèle auprès de leur agence respective, en respectant les conditions de chacune. Les agences gèrent l’évaluation des propositions selon leurs modalités propres et se coordonnent ensuite sur les projets à cofinancer.

Toutefois, ces modalités ne s’appliquent pas aux propositions impliquant des chercheurs d’Allemagne, d’Autriche, de l’Etat de Sao Paulo au Brésil, du Luxembourg et de la Suisse. En effet, pour ces projets, la procédure dite de « lead agency » est utilisée. Forme avancée de partenariat bilatéral entre agences de financement, elle a notamment pour objectif de faciliter les démarches de dépôt des propositions pour les chercheurs et de simplifier le processus de sélection. L’agence dite «  lead » prend en charge la réception, l’évaluation et la sélection des projets pour le compte des deux pays. Cette année, l’ANR assure ces différentes étapes pour le compte des agences allemande (DFG), suisse (FNS), autrichienne (FWF), luxembourgeoise (FNR) et brésilienne (FAPESP, Etat de Sao Paulo) : seuls les porteurs français déposent donc le projet commun auprès de l’ANR.

Un calendrier de soumission spécifique

Les déposants doivent sélectionner l’instrument PRCI de l’appel générique. Le calendrier de soumission diffère des autres instruments de l’appel, l’évaluation des PRCI se déroulera en effet en une seule étape. Les porteurs de projets internationaux doivent ainsi effectuer un pré-enregistrement via un site dédié, puis déposeront leur proposition détaillée en même temps que les autres projets (projets de recherche collaborative – PRC, projets de recherche collaborative – entreprises – PRCE et jeunes chercheurs jeunes chercheuses – JCJC). La date limite de pré-enregistrement est fixée au 18 novembre 2014 à 13h.

En savoir plus :

  • Consulter la page de l’appel générique

Les PRCI en un coup d’œil : pays et thèmes éligibles

PaysThèmes éligibles
Allemagne Tous les défis sociétaux et le défi de tous les savoirs de l'appel générique, à l'exception des SHS qui font l'objet d'un appel franco-allemand spécifique
Autriche Tous les défis sociétaux et le défi de tous les savoirs de l'appel générique
Brésil (Etat de Pernambouc et Etat de Sao Paulo) Neurosciences, maladies cardiovasculaires et métabolisme
Recherche marine
Sciences humaines et sociales
Canada Thèmes recoupant les axes thématiques du programme SPG du Canada et des défis de l'appel générique de l'ANR
Chine Sécurité de l'eau et aménagement des bassins versants :
(1) Cycle de l'eau dans les bassins versants et sa réponse au changement global
(2) Impacts de l'activité humaine sur la sécurité de l'eau dans les bassins versants, dépollution et gestion de l'eau
Maladies infectieuses
Inde Neurosciences
Sciences de l'ingénieur (incluant entre autres :
science des matériaux, chimie, systèmes de transport intelligents, énergie, mécanique, procédés de fabrication)
Hong Kong Tous les défis sociétaux et le défi de tous les savoirs de l'appel générique, sauf le défi sociétal 9 « Liberté et sécurité de l'Europe, de ses citoyens et de ses résidents »
Luxembourg Tous les défis sociétaux et le défi de tous les savoirs de l’appel générique
Mexique Tous les défis sociétaux et le défi de tous les savoirs de l’appel générique
Roumanie ELI (Extreme Light Infrastructure)
Infrastructure de Recherche (DANUBIUS)
Singapour Matériaux, nanotechnologies, nanosytèmes
Suisse  Tous les défis sociétaux et le défi de tous les savoirs de l'appel générique
Taïwan Tous les défis sociétaux et le défi de tous les savoirs, sauf le défi 9 « Liberté et sécurité de l'Europe, de ses citoyens et de ses résidents »
Turquie Géosciences marines
Risques sismiques
Fonctionnement des écosystèmes marins
Sciences humaines et sociales
Energie
Sciences et technologies de l'information et de la communication

En savoir plus :

  • PRCI : Projets de Recherche Collaborative – International

A noter

Il est également possible, en dehors de ces accords bilatéraux, de soumettre un projet incluant une ou plusieurs équipes étrangères de n’importe quel pays. Dans ce cas, les équipes étrangères doivent assurer leur propre financement (fonds propres ou via des financements nationaux). Le déposant doit soumettre son projet en utilisant l’instrument "PRC" ou "PRCE" de l’appel générique, et non l’instrument "PRCI".