Actu
08/03/2005

L’Agence Nationale de la Recherche adopte sa programmation

l’Agence Nationale de la Recherche a été créée en février dernier pour financer des projets de recherche de qualité émanant de l’ensemble de la communauté scientifique. Le second conseil d’administration du GIP Agence nationale de la recherche (ANR) a adopté le 8 mars 2005 son programme d’activités pour l’année 2005. Il sera doté de 350 millions d’euros en 2005 et de 700 M€ d’engagements pour les projets pluriannuels.

La programmation de l’Agence Nationale de la Recherche

1 - Le programme d’activités 2005 de l’ANR fait une large part à la recherche fondamentale et aux propositions de projets de recherche spontanés des chercheurs et enseignants-chercheurs.

30 % des moyens d’engagements sur projets de l’Agence (202 M€) concerneront en effet des programmes dit « blancs », c’est-à-dire s’inscrivant dans tous les domaines et issus directement de la communauté scientifique.

Au sein du programme « blanc » et afin de soutenir de manière volontariste un secteur disciplinaire dont la part pourrait être insuffisante dans les programmes relevant des thématiques prioritaires, 25 M€ d’engagements sur 3 ans sont consacrés aux sciences humaines et sociales. Ceci représente plus de la moitié du total des crédits hors salaires engagés par les universités et les organismes de recherche pour soutenir ce secteur (47 M€ au total en 2004) et plus du double des crédits annuels du FNS précédemment mobilisés (11,4 M€ en 2004).

2 - Le programme 2005 de l’ANR prévoit des programmes thématiques pluridisciplinaires (santé, agriculture et alimentation ; énergie et développement durable ; STIC ; nanosciences et nanotechnologies), dotés de 436 M€ de moyens d’engagement sur trois ans.

3 - Le programme 2005 de l’ANR prévoit des programmes partenariaux (306 M€). Ces programmes s’inscrivent dans le cadre des réseaux de recherche et d’innovation technologique, et se répartissent pour moitié à destination de la recherche publique (151 M€) et pour moitié à destination de la recherche en entreprises (155 M€).

Au total, les trois quarts des moyens d’engagement de l’ANR soutiendront des projets de recherche publique et un quart des projets de recherche dans les entreprises. La recherche fondamentale se voit attribuer plus de la moitié des moyens engagés.

Les appels à projet en pratique

Le GIP ANR met en place des programmes gérés en partenariat avec les établissements publics avec toutes les garanties pour assurer réactivité, excellence et déontologie.

La mise en place du GIP ANR va se traduire par un gain d’efficacité et de lisibilité dans l’attribution des financements des projets. Les programmes de recherche financés par le GIP ANR seront mis en œuvre en s’appuyant sur des structures supports. L’équipe propre du GIP sera en effet limitée à une trentaine de personnes.

Les structures supports seront chargées de l’animation scientifique et de l’organisation de l’évaluation des projets, dans le cadre d’appels à projets. Elles pourront aussi être chargées de la gestion administrative des programmes (préparation des conventions ou décisions d’aide et ordonnancement des crédits). Pour les programmes académiques, les structures supports seront des établissements publics de recherche ou d’enseignement supérieur. Pour les programmes partenariaux, des structures privées pourront se voir confier l’animation scientifique et l’organisation de l’évaluation, comme c’est déjà le cas pour un certain nombre de réseaux (par exemple l’ANRT pour les STIC).

Quelle que soit la structure support, la composition des comités et les procédures de sélection des projets de recherche devront répondre à des critères de qualité, définis par le GIP ANR, visant à garantir l’excellence des projets retenus dans la plus grande transparence. En particulier la composition des comités de sélection sera rendue publique et devra refléter à la fois l’exigence d’excellence et la pluralité des acteurs de la recherche concernés. Pour l’évaluation des projets académiques, un large recours à des experts étrangers sera la règle et les avis seront systématiquement transmis au porteur du projet. Chaque financement de projet pourra être réparti plus souplement entre des dépenses d’investissement, de fonctionnement ou de personnel contractuel.

Les appels à projets seront lancés dans les prochaines semaines. Ils seront consultables sur le site de l’agence : www.agence-nationale-recherche.fr Tous les chercheurs et enseignants chercheurs porteurs d’un projet d’excellence, quelle que soit leur discipline, pourront répondre aux appels à projets. Cela permettra notamment aux plus jeunes de présenter eux-mêmes des projets. Le financement accordé par l’agence sera accordé à un responsable de projet qui décidera de la répartition de l’enveloppe (personnel, investissement en matériel…).

Contact GIP ANR :
01 78 09 80 00 – presse@agencerecherche.fr

  Programme d'activité du GIP ANR en 2005 au format pdf

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter