Press releases
06/12/2024

Une collaboration recherche-entreprise pour concevoir les cosmétiques de demain

CHANEL Parfums Beauté, acteur majeur de la cosmétique de luxe, le CNRS, l’École Nationale Supérieure de Chimie de Rennes (ENSCR) et l’Université de Rennes inaugurent ce jeudi 6 juin 2024 à Rennes un laboratoire commun appelé « ICCARE » (Innovative Cosmetics for CARE) financé par l’Agence nationale de la recherche (ANR). En mutualisant les compétences dans le développement et l’industrialisation des produits cosmétiques de CHANEL Parfums Beauté d’une part, et celles en synthèse, catalyse et chimie verte des scientifiques de l’Institut des sciences chimiques de Rennes (CNRS/ENSCR/Université de Rennes) d’autre part, ces cinq partenaires ont pour ambition d’innover dans la conception de produits cosmétiques de nouvelle génération au regard des enjeux d’éco-conception.

Les cosmétiques sont le deuxième secteur contributeur à la balance commerciale française avec 60% de la production qui est exportée, représentant ainsi un marché de 30,4 Mrds €1. Pour maintenir cet engouement pour les produits cosmétiques français, il est primordial d’apporter aux consommateurs des innovations constantes et avisées, mais aussi de maintenir la sécurité des produits au regard de l’évolution des connaissances scientifiques, du contexte environnemental et de la réglementation en vigueur. Cela implique d’optimiser sans cesse les ingrédients cosmétiques tout en prônant l’éco-conception qui tend à améliorer le cycle de vie des produits finis.

Afin de lever des verrous technologiques d’envergure, les équipes investies dans cette collaboration recherche-entreprise s’engageront sur deux axes de recherche majeurs :

  • la conception de procédés innovants répondant aux enjeux d’éco-conception afin de synthétiser et produire de nouveaux pigments inorganiques, ingrédients incontournables en maquillage car ils constituent les compositions colorimétriques des teintes.
     
  • l’élaboration de cires agro-sourcées à partir d'une huile végétale non alimentaire selon des procédés à faible impact environnemental.

Les recherches menées au sein du laboratoire commun ICCARE permettront ainsi de formuler des produits cosmétiques performants et formulés selon les principes de l’éco-conception en réponse aux attentes des consommateurs.

« Le CNRS se réjouit de la signature du premier laboratoire commun avec CHANEL Parfums Beauté, une forme de partenariat souple et durable entre acteurs publics et privés. Cette création est le résultat d’une relation de confiance établie avec CHANEL Parfums Beauté depuis une dizaine d’année, autour d’un défi scientifique commun : inventer les cosmétiques de demain. ICCARE ambitionne plus particulièrement de concevoir des cosmétiques plus performants et écoconçus, en phase avec les grands défis du CNRS dont celui de participer à la transition environnementale. »
Jean-Luc Moullet, directeur général délégué à l’innovation du CNRS.

« La collaboration de la R&D de CHANEL avec des partenaires de la recherche scientifique publique est essentielle pour continuer de créer des produits innovants et dans leur temps. Grâce à ce laboratoire commun, nous mutualisons nos expertises, connaissances scientifiques et savoir-faire pour développer les futures générations de matières premières. Ce projet est un projet scientifique, humain et responsable qui contribue à la dynamique d’amélioration continue indispensable pour relever les défis futurs de l’industrie en général. »
Nathalie Volpe, directrice Innovation, Recherche et Développement chez CHANEL Parfums Beauté.

« Ce laboratoire commun est une magnifique illustration de comment, ensemble, nous contribuons à ériger la chimie en acteur essentiel de la transformation du monde. »
Audrey Soric, directrice de l’ENSCR.

« La signature du laboratoire commun ICCARE entre l’Institut des sciences chimiques de Rennes et CHANEL Parfums Beauté conforte le dynamisme de la recherche partenariale sur le site rennais et illustre la responsabilité particulière de l’Université de Rennes en matière d’innovation au service de la société. Cette nouvelle collaboration public-privé permettra, en mutualisant les compétences des équipes de recherche, de concevoir des produits cosmétiques écoconçus et durables, contribuant ainsi à adresser le grand défi de la transition écologique et environnementale. »
Muriel Hissler, Première vice-présidente, vice-présidente de la Commission recherche du conseil académique de l’Université de Rennes.

« Le dispositif LabCom de l’ANR a vocation à renforcer la recherche partenariale entre les secteurs publics et privés et s’inscrit dans une démarche générale de soutien à l’innovation portée par l’Agence. L’ensemble est motivé par la nécessité d’accompagner les acteurs socio-économiques et les entreprises pour les rendre plus compétitifs et en capacité de mieux répondre aux enjeux des transitions. Nous nous réjouissions donc de la création du LabCom ICCARE qui va permettre aux équipes de recherche du CNRS, de l’École Nationale Supérieure de Chimie de Rennes et de l’Université de Rennes, de travailler avec celles de CHANEL Parfums Beauté pour concevoir les cosmétiques de demain. »
Dominique Dunon-Bluteau, directeur des opérations scientifiques de l’ANR.

Téléchargez le communiqué de presse

Contact presse CNRS | Manon Landurant | +33 1 44 96 51 37 | manon.landurant(at)cnrs.fr

Last updated on 12 June 2024
Sign up for the latest news:
Subscribe to our newsletter