Premiers résultats de l'AAPG 2019

Résultats au 12 juillet 2019

Pour les premiers résultats de l’AAPG 2019, l’ANR soutient au total 1 032 projets répartis comme suit :

  • 601 Projets de Recherche Collaborative (PRC)
  • 99 Projets de Recherche Collaborative – Entreprises (PRCE)
  • 332 Projets de Jeunes Chercheurs et Jeunes Chercheuses (JCJC)

Découvrez les listes des projets PRC, PRCE et JCJC sélectionnés

Les résultats des évaluations des projets ayant été soumis dans le cadre de l’instrument « Projet de Recherche Collaborative – Internationale (PRCI) » seront disponibles au second semestre 2019.

Chiffres clefs 

  •  Etape 1 :
    • 6 559 pré-propositions éligibles sur 6 659 pré-propositions déposées (au 12 juillet 2019)
  • Etape 2 :
    • 2 702 propositions détaillées éligibles sur 2 734 présélectionnées dont 2 706 déposées
    • 1032 projets PRC/PRCE/JCJC sélectionnés (au 12 juillet 2019)

Le taux de sélection de l’édition 2019 de l'AAPG pour les trois instruments PRC, PRCE et JCJC à date de ces premiers résultats, s'élève ainsi à 15,7% en nombre de projets (soit 41,7% en étape 1 et 38,2% en étape 2).

Les projets en listes complémentaires

À date des premiers résultats de l’AAPG 2019, les projets classés en listes complémentaires par les comités d’évaluation scientifique ne sont pas retenus pour financement. Cependant, en cas d’éventuels compléments budgétaires apportés par des reliquats dues aux annulations ou aux reports de programmes tiers, ou en cas de co-financements des partenaires de l’ANR aux projets, l’Agence s’appuiera sur ces listes complémentaires pour le financement éventuel de certains projets.

Dans la mesure où les résultats définitifs de l’AAPG 2019 ne seront pas communiqués avant la clôture de l’exercice budgétaire en décembre, l’ANR invite les coordinateurs de ces projets à soumettre à nouveau une pré-proposition à l’AAPG 2020 en septembre.

Eléments budgétaires

Pour ces premiers résultats, sur les trois instruments PRC, PRCE, JCJC de l’appel à projets générique 2019, le budget alloué est de 422,2 M€ soit une augmentation de 28,3 M€ du budget de ces trois instruments par rapport à 2018 à cette même étape.

L’Agence de l’innovation de défense (AID), rattachée à la Direction générale de l’armement (DGA), a soutenu financièrement à hauteur de 2,5 M€ l’appel à projets générique et accompagnera certains projets sélectionnés en lien avec ses domaines d’intérêts.

Priorités de l’Etat

Dans le cadre des priorités stratégiques de l’Etat et de la mise en œuvre de plans nationaux, un soutien spécifique a été attribué au sein de l’AAPG 2019, permettant le financement de :

  • 23 projets supplémentaires relevant de l’Intelligence Artificielle (IA), dont 57% visent des travaux interdisciplinaires, par une enveloppe budgétaire de 10 millions d’euros pour l’AAPG 2019 affectée dans le cadre de la stratégie nationale de recherche en IA.
  • 16 projets supplémentaires relevant des Sciences Humaines et Sociales (SHS), dont la moitié visent des travaux multidisciplinaires, grâce à une enveloppe budgétaire dédiée de 4,5 millions d’euros affectée dans le cadre du plan national de soutien aux SHS, dont l’une des mesures vise à « Donner un élan budgétaire décisif à la recherche en SHS ».
  • 5 projets supplémentaires en lien avec les technologies quantiques grâce à une enveloppe budgétaire spécifique de 2 millions d’euros, en cohérence avec le Flagship européen dédié.
  • 7 projets supplémentaires de recherche sur l’antibiorésistance, avec une enveloppe spécifique de 3 millions d’euros dans le cadre du programme interministériel de maîtrise de l’antibiorésistance construit autour de 5 axes : mieux sensibiliser le public, mieux utiliser les antibiotiques, davantage soutenir la recherche et l’innovation et, enfin, renforcer la surveillance et l’engagement de la France dans la lutte internationale contre l’antibiorésistance.
  • 4 projets supplémentaires sur l’autisme au sein des troubles du neuro-développement (TND), grâce à une enveloppe budgétaire spécifique de 2 millions d’euros dans le cadre de la Stratégie nationale de recherche pour l’autisme 2018-2022 qui vise à accélérer la production de connaissances et à assurer le transfert rapide de celles-ci vers les professionnels impliqués dans l’accompagnement des personnes autistes.
  • 4 projets supplémentaires de recherche translationnelle sur les maladies rares, par une affectation budgétaire dédiée de 2,2 millions d’euros dans le cadre du 3ème plan national Maladies Rares 2018-2022 portant l’ambition suivante : partager l’innovation, et un diagnostic et un traitement pour chacun.

Une enveloppe budgétaire de 10,7 millions d’euros a également été spécifiquement allouée aux axes de recherche transversaux de l’AAPG 2019.

Résultats par comités d'évaluation scientifique

Les projets PRC, PRCE, JCJC ont été sélectionnés dans le cadre d'un processus d'évaluation en deux étapes :

Etape 1 : 2 734 pré-propositions sélectionnées sur 6 559 éligibles

Etape 2 : 1 032 projets sélectionnés sur 2 702 propositions détaillées éligibles.

Répartition par instruments de financement