Actu
20/01/2021

Recherche partenariale : tour d’horizon du programme Chaires Industrielles à l’occasion de l’édition 2021

Depuis 2011, l’ANR soutient la création de chaires industrielles qui rassemblent un établissement de recherche public, pilote du projet, et une ou plusieurs entreprises pour mener des travaux de recherche autour d’une problématique industrielle. La création de ces chaires vise à favoriser le développement de projets de recherche collaborative, novateurs et de portée industrielle, mais également la formation de jeunes chercheurs aux doubles compétences. Le point sur les caractéristiques, les modalités de dépôt d’une proposition et les retombées du programme Chaires Industrielles.

A qui s’adresse le programme Chaires Industrielles ?

Ce programme est destiné aux chercheurs ou enseignant-chercheurs d’établissements de recherche public et aux entreprises qui souhaitent nouer un partenariat fort et pérenne dans le cadre d’une chaire industrielle, pour mener des recherches dans des domaines qui leur sont stratégiques. L’appel couvre toutes les thématiques et tous les types de recherche (fondamentale, industrielle, développement expérimental).

Chaque chaire industrielle est coordonnée par un seul chercheur ou enseignant chercheur et regroupe une ou plusieurs entreprises partenaires. Le titulaire-coordinateur devra consacrer l’ensemble de ses travaux de recherche à la thématique de la chaire et occuper au moins 50% de son temps de recherche aux travaux propres de la chaire. Des actions de formations par la recherche seront également à proposer pour permettre aux doctorants et aux post-doctorants de se confronter aux méthodologies et à l’expérience des acteurs du monde socio-économique.

Quel est le montant de l’aide allouée ?

La chaire industrielle est co-financée à part égale par l’ANR et l’(es) entreprise(s) partenaire(s). L’ANR et cette (ces) entreprise(s) versent chacun à l’établissement de recherche, qui pilotera et accueillera la chaire, une aide financière dont le montant est compris entre 500 k€ et 1,2 M€ pour une période de 4 ans. L’établissement d’accueil de la chaire doit être un organisme ou un établissement de recherche et de diffusion des connaissances éligible au financement de l’ANR et doit fournir un cadre préexistant propice au développement d’une chaire industrielle. La ou les entreprises ne sont pas bénéficiaires de l’aide ANR.

Quand et comment déposer une proposition de projet ?

Chaque année, un nouvel appel à projets Chaires Industrielles est lancé par l’ANR. Dans le cadre de l’édition 2021, les chercheurs et enseignants-chercheurs ont jusqu’au 9 mars 2021 pour déposer une proposition de projet. Celle-ci comprend plusieurs éléments (formulaire à remplir en ligne, document scientifique, lettres d’engagements, annexe, etc.) à déposer ou à renseigner sur le site de soumission dédié. Le texte de l’appel à projets, les documents à renseigner et le lien vers le site de soumission sont disponibles sur la page de l’appel Chaires Industrielles édition 2021. Les propositions éligibles seront évaluées par des experts externes et les membres du comité d’évaluation scientifique, selon les critères d’évaluation explicités dans le texte de l’appel.

Quelles sont les retombées du programme ?

Les chaires industrielles favorisent le développement de partenariats forts entre des laboratoires de recherche académique et des acteurs du monde socio-économique. Un accord de partage de la propriété intellectuelle et des éventuelles retombées commerciales générées par la chaire doit notamment être mis en place à l’élaboration du projet. Ces chaires contribuent à accroître l’investissement du secteur privé en recherche et développement, ainsi que la participation des acteurs publics au développement de produits et procédés innovants. Elles visent également à contribuer, via une formation par la recherche industrielle, à accroître l’employabilité de personnels hautement qualifiés formés de manière ouverte, dans une double culture de laboratoire et d’entreprise.

Quarante chaires industrielles ont été financées depuis la création du programme en 2011. En moyenne, 4,4 projets sont sélectionnés chaque année, sur 10,6 propositions déposées en moyenne, soit un taux de sélection de 43,5%. Cinq chaires ont été financées en 2020. Les chaires industrielles financées recouvrent tous les domaines de recherche, avec une majorité de chaires en Sciences Physiques, Ingénierie, Chimie, Énergie (59%). Les chaires financées associent principalement des grands groupes (77% des entreprises partenaires), suivi par des entreprises de tailles intermédiaire (ETI, 15% des entreprises partenaires). Les petites et moyennes entreprises (PME) représentent 7% des entreprises impliquées. Il est à noter que deux chaires ont été financés avec une PME comme seul partenaire industriel).

En savoir plus :

L’appel à projets Chaires Industrielles édition 2021

Fiche. Chaires industrielles : conjuguer recherche d’excellence, diffusion des savoirs et innovation industrielle

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter