PEPR Exploratoire FairCarboN Le carbone dans les écosystèmes continentaux: léviers et trajectoires

Support to experimental infrastrucure (flux towers)

RIFT

Mots-clés : Échanges surface-atmosphère, interactions cycles de l’eau, de l’énergie et du carbone, observations, Sud

Résumé

Le projet RIFT est la partie du programme FairCarboN dédiée au renforcement des infrastructures portant sur les dispositifs de suivi des flux de GES à l’interface Sol-Végétation-Atmosphère (SVA), communément appelés “Tours de Flux”. Ces tours sont un élément essentiel de l’évaluation des flux de carbone dans les agroécosystèmes. Le RIFT propose un ensemble d’activités associant mesures des différents flux de surface (énergie/eau/carbone), observations connexes et études des variables et mécanismes qui déterminent ces flux. Le réseau consiste en 13 sites localisés dans les zones méditerranéennes et tropicales sous-représentées dans les bases de données mondiales, telles que FLUXNET, mais néanmoins existantes. Il mobilise des spécialistes de la mesure, ainsi que des modélisateurs, des écophysiologues et des hydrologues. Le cahier des charges impose la continuité des mesures sur 5 ans, avec une cohorte de mesures minimum sur chaque site et des mesures spécifiques en sus sur certains sites. Un des objectifs est une montée en compétence et en autonomie des partenaires locaux de ce réseau, à travers un accompagnement technique et des sessions de formation. L’animation scientifique du réseau est organisée selon 4 Groupes de Travail (GT). Le premier GT est dédié à l’acquisition à la diffusion des données (protocoles, métrologie, post-traitements, diagnostics, gapfilling, archivage…). Le second GT a pour but de caractériser et quantifier les différents processus, pour chaque site ainsi qu’en analyse croisée inter-site : productivité primaire nette, bilan de carbone du sol, respiration, ainsi que les indicateurs écosystémiques associés (Carbon Use Efficiency, Water Use Efficiency…). Le troisième met en œuvre, compare et améliore les modèles dynamiques de fonctionnement existants permettant de générer les séries temporelles des variables clés, observées ou intermédiaires (état hydrique, hétérogénéité …). Enfin, le dernier GT s’intéresse aux observables de télédétection, depuis l’évaluation des produits « sur étagère » existants jusqu’aux modèles multicapteurs multispectraux permettant de restituer la variabilité spatiale et assurer le transfert d’échelle entre les différentes résolutions. Il s’appuie sur des mesures in-situ locales (proxidétection, drones).

 

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Informations générales

Acronyme projet : RIFT
Référence projet : 22-PEXF-0004
Région du projet : Occitanie
Discipline : 4 - Agro Eco
Aide PIA : 2 800 000 €
Début projet : mars 2023
Fin projet : mars 2028

Coordination du projet : Jérôme DEMARTY
Email : jerome.demarty@ird.fr

Consortium du projet

Etablissement coordinateur : IRD Marseille
Partenaire(s) : CIRAD - Paris, Université de Toulouse III (Paul Sabatier), Université Grenoble Alpes, CNRS Centre Est (Vandoeuvre), INRAE Centre Siège

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter