Ecosystèmes d'excellence Recherches Hospitalo-universitaires en santé

New diagnostic and therapeutic solutions to cotrol bleeding complications during the use of mechanical circulatory support devices

WILLASSISTHEART

Mots-clés : Mechanical Circulatory Supports; Von Willebrand factor; cardiovascular and respiratory failures; screening test; antibody; bleeding risk score

Résumé

Le développement d'un "bio-stéthoscope quantitatif" (l’objectif du WP1) basé sur l'analyse du VWF clivé grâce au point-of-care (POC) est en cours. Le développement d'un test basé sur les nanobodies pour quantifier la dégradation du VWF a été effectué. Deux nanobodies permettant la quantification du VWF ont été sélectionnés. Les expériences actuelles visent à analyser d'autres patients et du plasma normal et à optimiser la production et les performances d'un des nanobodies. La faisabilité de la quantification du  VWF:Ag total à l'aide de la technologie basée sur les nanobodies dans un système manuel ELISA et POC a été entièrement démontrée en 2020. Un transfert de technologie pour intégrer le nanobody reconnaissant le VWF dégradé  prévu est en cours à plusieurs niveaux. Nous travaillons actuellement à affiner la méthodologie et la technologie de détection optique en fonction de la gamme des mesuredes et à définir le matériau de référence pour l'étalonnage des tests.

 

Afin de développer un nouveau traitement ciblé pour protéger le VWF (l'objectif du WP2), les anticorps chimériques humanisés ont été testés pour vérifier que ces anticorps reconnaissent les domaines D4 et D4-CK du VWF avec une cinétique de fixation équivalente à l’anticorps murin et que cette fixation est spécifique car il n'y a pas de fixation au niveau du domaine A2 (a été utilisé comme contrôle négatif). Une analyse plus approfondie des anticorps a révélé qu'aucun des anticorps initialement dérivés ne présentait les propriétés souhaitées (au moins des caractéristiques de fixation similaires et une capacité à interférer avec la dégradation du VWF). Cependant, les nouveaux variants développées HALA et HALB se sont montrées être d'excellents candidats pour des études ultérieures. Le candidat principal humanisé a donc été obtenu et sélectionné pour les phases suivantes.

 

La base de données LIRE-bleed a été utilisée pour développer un score multimodal de risque de saignement (l'objectif du WP3). L'inclusion dans la cohorte WITECMO a commencé en janvier 2018. L'épidémie de coronavirus a ralenti les inclusions en 2020 mais nous avons collecté du matériel biologique pour les patients Covid-19 avec ECMO. Afin d'augmenter le potentiel de recrutement dans l'essai WITECMO, nous avons ouvert un centre supplémentaire Marie-Lannelongue (Prof. Olaf Mercier-RHU BioHeartLung). Cela nous permettra également d'inclure plus de VV-ECMO et de corriger le déséquilibre entre l'ECMO VA et VV. 

 

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Informations générales

Acronyme projet : WILLASSISTHEART
Référence projet : 17-RHUS-0011
Région du projet : Hauts de France
Discipline : 5 - Bio Med
Aide PIA : 5 600 000 €
Début projet : septembre 2017
Fin projet : septembre 2023

Coordinateur du projet : Sophie SUSEN
Email : sophie.susen@chru-lille.fr

Consortium du projet

Partenaire(s) : DIAGNOSTICA STAGO SAS, INSERM Délégation Paris 11, Université de Lille, CHU de Lille, ACTION - Coeur

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter