Centres d'excellences Initiatives d'excellence en formation innovantes

Université Montpellier 3 : Réussir en 3D… pour une première année Déterminante, Diversifiée et Différente

UM3D

Mots-clés : Première année ; réussite ; détermination ; diversité ; différence

Résumé

L'objectif du projet UM3D est d'accroître la réussite en L1, grâce à un dispositif comprenant une trentaine d'actions, réparties selon les3 D : Détermination, Diversification, Différence. L'année 2019-2020 a été la première de la prolongation du projet Idefi UM3D accordée jusqu'à fin 2022. L'université de Nîmes et l'université Paul-Valéry, coordinatrice de l'Idefi, continuent le projet tandis que la Faculté des Sciences de l'université de Montpellier a arrêté sa participation comme prévu en décembre 2019. Elle a en effet transformé son Année de Préparation aux Etudes Scientifique en Parcours adapté dans le cadre de Parcoursup et de la loi ORE et a accueilli en septembre 2019 sa 2e promotion.

 

L'année universitaire 2019-2020 a été brutalement interrompue par le confinement et la plupart des dispositifs, prévus en présentiel, ont été annulés. Seuls certains tutorats ou accompagnements ont pu basculer en distanciel dans le cadre de la continuité pédagogique. Sur l'UPV, la mission Idefi a organisé avec les filières et financé les Journées d'Accueil Personnalisé la semaine du 1er septembre, pour accueillir dans une université encore tranquille les néobacheliers 2020. 18 filières ont répondu présentes.

 

 

 

La mise en oeuvre de la loi ORE, et les financements reçus par les établissements à cette fin, ont largement infléchi un IDEFI tel que le nôtre, consacré à la réussite en licence 1. L'UPV a cette année expérimenté les "oui si" avec des effets mitigés puisque les dispositifs d'accompagnement ont surtout été investis... par des non "oui si", qu'ils soient volontaires ou orientés vers ces aides par le biais de tests de positionnement. Les co-financements IDEFI-ORE se sont davantage encore organisés pour permettre une lisibilité bugétaire, RH et administrative plus grande. Sauf quelques exceptions, IDEFI a financé pour ces dispositifs (action 12B) le tutorat tandis qu'ORE finançait les postes et les heures enseignants.

 

Le travail de numérisation et de diffusion des dispositifs reste une des priorités pour la fin du projet. Le passeport EAD (en collaboration avec la FIED), le cartable numérique et l'application mobile avancent désormais à un bon rythme même s'il reste compliqué de mobiliser les collègues. L'ensemble des capsules vidéo de présentation des licences et du DAE (21capsules) ont été produites et mises en ligne sur youtube (www.youtube.com/watch. Les évaluations sont très positives.

 

L'évaluation des actions, systématisée grâce au travail d'un personnel dédié, donne lieu au fur et à mesure à la création de posters améliorés par la technique de la facilitation graphique.

 

Le bilan chiffré 2019-2020 est amélioré grâce à l'extension des dispositifs dans le cadre de la loi ORE. Le chiffre du public bénéficiaire augmente de 2550 à 3020. Le nombre de formateurs formés augmente pour atteindre 209 (les tuteurs formés sont pris en compte).

 

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Informations générales

Acronyme projet : UM3D
Référence projet : 11-IDFI-0036
Région du projet : Occitanie
Discipline : Divers
Aide PIA : 6 200 000 €
Début projet : mai 2012
Fin projet : décembre 2022

Coordinateur du projet : Anne FRAISSE
Email : presidence@univ-montp3.fr

Consortium du projet

Etablissement coordinateur : Université de Montpellier III (Paul Valery)
Partenaire(s) : Université de Montpellier II, Université de Nîmes

Liens utiles

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter