particle physics and symmetries ; nuclear physics ; astroparticles ; cosmology ; astrophysics ; planetary sciences ; geophysics ; early life ; optics

Lyon Institute of Origins

Laboratoires d'excellence (LABX)

Laboratoires d'excellence in Idex

Informations générales

Référence projet : 10-LABX-0066
RST : Bruno GUIDERDONI
Etablissement Coordinateur : COMUE Université de Lyon
Région du projet : Auvergne-Rhône-Alpes
Discipline : 3 - STUE

Aide de l'ANR 7 967 570 euros
Investissement couvrant la période de avril 2011 à décembre 2022

Résumé de soumission

Le Labex LIO vise à développer la recherche et la formation d'excellence sur le thème des origines de la matière et des propriétés cosmologiques globales, de la formation des galaxies, étoiles et planètes, de la formation de la Terre et de l'apparition de la vie. Le LIO regroupe des équipes de 4 laboratoires lyonnais, avec un périmètre d'environ 150 permanents, 30 CDD et 20 doctorants. Une coordinatrice scientifique et une coordinatrice pédagogique ont été recrutées. Le Comité exécutif et le Conseil scientifique se réunissent régulièrement.

Le projet s'articule autour d'un plan d'investissement d'équipements scientifiques (3.8 M€) désormais bien engagé (pour un montant supérieur à 3 M€ ). Les équipements TIMS, IADC, CCF, URAMAN, CCIF-LAr et CCIF-Dark Matter sont intallés et opérationnels. L'installation des derniers équipements (CCIF Clean Rooms et CCIF-Astronomical Instrumental Facility) a débuté. Le programme de post-doctorants (3 M€) est pratiquement clos, les 60 années prévues ayant été effectuées, ou attribuées pour un début en 2017.

De nombreux résultats scientifiques commencent à être publiés (sur une base de 50 papiers par an).

La valorisation industrielle se développe autour des biomarqueurs isotopiques et des revêtements optiques. Une ou deux LIO International Conferences sont organisées chaque année, avec succès. Le programme de formation se développe autour d'écoles d'été pré-doctorales ou doctorales (deux par an en moyenne) et d'un programme de gratification de stages pour les étudiants de Master (15 à 20 étudiants par an), ainsi que d'un programme de formations professionnalisantes pour les doctorants. Différentes manifestations sont organisées pour le grand public (cafés-débats, conférences, expositions), et des supports de communication ont été réalisés.

La réussite du LIO se mesure aussi à son effet structurant (refondation de l'Observatoire de Lyon en 2013, nouveau directeur pour le LMA en 2015), et au nombre de ses ERC (4 en 2016).

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Liens utiles