CE07 - Chimie moléculaire

Capsules et Cages Supramoléculaires pour le Luminescence Circulairement Polarisée – SupraCPL

Résumé de soumission

Au cours des 20 dernières années d’importants efforts ont été consacrés au design de systèmes moléculaires émettant de la luminescence circulairement polarisée (CPL). La CPL est émise par un chromophore chiral ou proche d’une source de chiralité qui induit une différence d’intensité entre luminescence circulairement polarisé gauche et droite. La CPL a reçu une attention croissante en raison de son potentiel applicatif. On peut citer par exemples les CP-OLED dont la brillance est exaltée par la polarisation circulaire de la lumière émise, ainsi que l’imagerie biologique ou médicale. Pour ces applications des chromophores émettant une lumière fortement circulairement polarisée (caractérisés par un important facteur dissymétrique glum) sont nécessaires.
SupraCPL propose une approche innovante pour générer la CPL en associant des complexes de coordination émissifs et une architecture supramoléculaire chirale de type capsule ou cage afin de générer ou d’exalter une émission CPL de complexes respectivement achiraux ou chiraux. Les complexes de Cr(III) ayant un glum record pour des non-lanthanide seront mis à profit. Dans un premier temps les complexes seront confinés au sein de capsules organiques auto-assemblées chirales basées sur des resorcin[4]arène ou des pyrogallol[4]arène. Afin de gagner en complexité les complexes de Cr(III) seront implémentés aux sommets de cages tétraédriques chirales autoassemblés inertes. Au-delà de l’étude de l’effet de l’environnement chiral sur le signal CPL, ces cages offrent l’opportunité de combiner un signal de sortie CPL avec les larges potentiels applicatifs des cages moléculaires (sondes de détection, control du relargage de substrat, systèmes dynamiques hors équilibres…).
En résumé SupraCPL est un projet ambitieux combinant deux domaines innovants : la CPL et les cages moléculaires auto-assemblées, afin d’optimiser l’émission CPL sans terres-rares, et de l’utiliser comme signal analytique dans divers domaines de la chimie supramoléculaire.

Coordination du projet

Benjamin DOISTAU (Laboratoire de Chimie et Biochimie Pharmacologiques et Toxicologiques)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

LCBPT Laboratoire de Chimie et Biochimie Pharmacologiques et Toxicologiques

Aide de l'ANR 251 851 euros
Début et durée du projet scientifique : janvier 2024 - 48 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter