CE05 - Une énergie durable, propre, sûre et efficace

Géopolitique de la Transition énergétique et Modélisation mondiale économique et sociale des technologies de production d’hydrogène – GET_MORE_H2

Résumé de soumission

Le projet GET MORE H2 porté par IFP Énergies nouvelles, le CEA, l’IRIS et l’Université Paris-Nanterre propose une réflexion économique, technologique et sociale globale du déploiement de l’hydrogène au niveau mondial. Il comporte 5 lots de travail.

Premièrement, un modèle de prospective mondial sur l’hydrogène renouvelable et bas carbone sera élaboré par enrichissement du modèle TIAM-IFPEN (version IFPEN du modèle ETSAP-TIAM de l’AIE). Les caractéristiques et stratégies des principales zones de production de l’hydrogène, ainsi que le développement à l’échelle internationale de routes commerciales de l’hydrogène et les risques géopolitiques associés seront analysés et inclus dans le modèle.

Le deuxième lot portera sur l’évaluation des besoins en matériaux et en eau liés au déploiement des différentes technologies de production d’hydrogène, afin de mettre en évidence les risques de criticité économique, géologique et social à anticiper.

Le troisième lot étudiera la formation des prix sur les marchés de l’énergie et la structuration progressive des marchés de l’hydrogène, à l’aide des méthodologies économétriques les plus récentes. Ce travail permettra d’identifier les facteurs ayant affecté la construction des différents marchés existants de l’énergie pour mieux formaliser les facteurs pouvant influencer la dynamique future des marchés de l’hydrogène et la structuration des divers segments de marchés.

Le quatrième lot concernera la question des conditions de déploiement des technologies hydrogène, dont la pénétration réelle dans le mix énergétique dépend fortement. Des enquêtes issues des approches comportementales (expériences de choix discrets) permettront (i) d’acquérir une meilleure compréhension des (freins aux) changements de comportements des consommateurs/citoyens et (ii) de favoriser leur intégration dans les modèles de prospective économique.

Le dernier lot visera à construire différents scénarios qui seront simulés à l’aide du modèle TIAM-IFPEN. Des hypothèses structurantes, qui seront définies grâce à l’expertise acquise dans les quatre lots de travail précédents, permettront de différencier les scénarios et ainsi d’explorer un éventail de futurs possibles pour le rôle de l’hydrogène dans le paysage énergétique, commercial et géopolitique. Un ambitieux travail d’endogénéisation dans le modèle TIAM-IFPEN des connaissances issues des autres lots de travail sera entrepris : l’objectif est de changer le paradigme d’optimisation du modèle afin qu’il puisse s’émanciper de la pure rationalité technico-économique et intègre les réalités géopolitiques et sociales de la transition énergétique. Finalement, les résultats de chacun des scénarios seront analysés et fourniront des données supplémentaires aux autres lots de travail. L’ensemble sera valorisé par la publication de travaux de recherche dans des revues à comité de lecture, à travers la construction d’un outil de construction de scénarios ouvert et grâce à la valorisation auprès d’un large public des principaux résultats du projet.

Coordination du projet

Emmanuel HACHE (IFP Energies nouvelles)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

EconomiX EconomiX
IFPEN IFP Energies nouvelles
I.Tésé Institut de Technico-Economie des Systèmes Energétiques
IRIS Julia Tasse

Aide de l'ANR 742 837 euros
Début et durée du projet scientifique : novembre 2023 - 48 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter