LabCom_2022 - V2 - Laboratoires communs organismes de recherche publics – PME/ETI - Edition 2022 - Vague 2

ImmuNocompétence et vasCulaRisation de pEAu Sur pucE – INCREASE

Résumé de soumission

Chaque anne´e, 115 millions d'animaux sont utilise´s dans le monde pour la recherche fondamentale, l’e´valuation toxicologique des produits chimiques, me´dicaments, pesticides, biocides et celle des dispositifs médicaux (DM). Le contexte éthique et réglementaire incite à la limitation de l’expe´rimentation animale dans ces domaines. Concernant les DM, la protection des patients contre les risques biologiques potentiels est une exigence à laquelle sont soumis fabricants et ope´rateurs e´conomiques en Europe (MDR 2017/745).
La re´cente publication de la norme ISO 10993-23:2021, qui reprend le principe des 3R (Remplacement, Réduction, Raffinement ; Directive 2010/63/EU), offre aux évaluateurs la possibilite´ d’e´tudier la biocompatibilité des DM par des approches alternatives afin de limiter les essais sur des mode`les animaux. Or, me^me si plusieurs mode`les d’e´pidermes humains reconstruits ont e´te´ homologue´s pour les essais d’irritation cutane´e par des produits chimiques, seuls SkinEthic® (SkinEthics, France) et EpiDerm® (MatTek, USA) sont valide´s pour les extraits de DM solides. Même si ces modèles sont avantageux par rapport aux mode`les in vitro 2D (morphologie de l’épiderme, composition lipidique, marqueurs biochimiques), l’absence de cellules immunitaires et endothéliales empêche ces modèles de reproduire toutes les fonctions du tissu cutane´, et notamment de prédire les évènements clés susceptibles d’induire une sensibilisation (allergie).
L’acquisition de modèles de peau 3D intégrant une plus grande variété de types cellulaires et une structure plus proche de la physiologie présente une triple finalité pour ICARE : 1) éthique, en proposant des méthodes alternatives d’évaluation toxicologique en accord avec le principe des 3R, 2) physiologique, afin de mimer au plus près le tissu considéré, 3) commerciale, car le chiffre d’affaire sera accru non seulement par une consolidation du marché de la biocompatibilité des DM mais aussi par une ouverture aux évaluations en cosmétique et dermo-cosmétique.
Le Laboratoire Commun INCREASE associera la PME ICARE (Saint-Beauzire), leader européen dans la maîtrise de la sécurité des produits de santé depuis plus de 25 ans, avec l’équipe du Dr. Vincent Flacher du Laboratoire I2CT (Strasbourg), qui dispose d’une expertise scientifique dans la construction de modèles de peau arborant différentes combinaisons de cellules immunitaires, endothéliales et/ou de neurones sensoriels. Ces modèles constituent un système d’analyse in vitro très proche de la physiologie et représentent un atout majeur pour cribler et quantifier précisément la probabilité qu’une molécule risquant induise une réaction de sensibilisation. Le LabCom apportera à I2CT les moyens d’obtenir la validation règlementaire et la standardisation des cultures 3D complexes et leur intégration en puces microfluidiques.
L’ambition d’INCREASE est d’adapter ces modèles de peau aux exigences des évaluations toxicologiques des DM et du criblage de composés cosmétiques. Fondé sur les expertises d’I2CT (immunologie, dermatologie, modèles 3D) et d’ICARE (toxicologie, règlementation), le LabCom s’articulera autour des axes suivants :
1) Comparaison de la capacité prédictive d’un modèle de peau comprenant des cellules immunitaires et endothéliales de donneurs sains avec celle de modèles in vivo et in vitro de référence pour les DM et produits chimiques ;
2) Développement de modèles de peau dont la structure, l’immunocompétence et le réseau endothélial sont issus de lignées cellulaires humaines caractérisées ;
3) Intégration du modèle de peau dans un système de culture sur puce microfluidique, facilitant l’échantillonnage des sécrétions solubles et des cellules immunitaires émigrantes et comparaison avec les modèles de référence pour les DM et produits chimiques.
Le LabCom INCREASE établira une structure collaborative pérenne associant ICARE et I2CT et dédiée au développement de modèles de peau sur puce fiables et innovants.

Coordination du projet

Vincent FLACHER (Immunologie Immunopathologie et Chimie Thérapeutique (UPR 3572))

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

I2CT Immunologie Immunopathologie et Chimie Thérapeutique (UPR 3572)
ICARE Laboratoire ICARE

Aide de l'ANR 363 000 euros
Début et durée du projet scientifique : mars 2023 - 54 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter